News - 08.03.2021

''Mon père Sahbi Basly...'' par son fils, Amine (Album photo)

Poignant ! Pas facile de faire le deuil de son père, si fraîchement disparu et encore moins d’en parler en public. Amine Basly devait s’acquitter de ce devoir, lors de la cérémonie d’hommage à la mémoire de l’ambassadeur Sahbi Basly organisée samedi à Tunis par Tahya Tounes. S’efforçant de contenir son émotion, drapé dans la sobriété, il se révèlera un digne fils de son père.

J’aimerais, au nom de la famille Basly et ses alliés, commencer par remercier le mouvement Tahya Tounes et à sa tête, le très honorable si Youssef Chahed pour leur élan de solidarité durant les moments difficiles qui ont précédé et suivi le décès de notre père, Dr Mohamed Sahbi Basly. Nous tenons également à remercier si Hichem Ben Ahmed, pour tout ce qu’il a fait pour notre famille, Mme Hager Ben Cheikh Ahmed, si Jalloul Jeribi, si Samir Bettaieb, si Riadh Azaiez, si Karim Ben Farhat, pour leur sollicitude et leur générosité dans l’organisation de cette cérémonie à la mémoire de mon père, et Si Skander El Ghoul pour avoir si gentiment contribué à la réalisation technique de cet évènement. Nous remercions, bien sûr, tous les proches et amis de la famille qui ont été à nos côtés ces dernières semaines, ainsi que toutes les personnes qui se sont déplacées ce matin pour prendre part à cet hommage.

Quand je vois cette audience, et autant de visages familiers, je ne peux que penser à mon père, et à quel point il aurait été touché et honoré par tant de sollicitude en sa mémoire. Nous sommes extrêmement fiers de l’impact qu’a eu notre père dans la vie de nombreux de ses proches et de ses compatriotes. C’est difficile de parler de lui au passé ou au conditionnel tant il est présent dans nos vies. Il a été une source d’inspiration à bien des égards pour ses enfants, et il nous a transmis certaines leçons de la vie, que j’aimerais relater brièvement :

La tolérance et l’ouverture d’esprit bien sûr

On peut se dire qu’à travers ses différentes missions diplomatiques (Inde, Espagne, Chine), il nous a aidés à forger un état d’esprit curieux et ouvert sur le monde. La vérité est que mis à part Farah, ma petite sœurs, mon frère Anis et moi étions déjà rentrés dans l’âge adulte, lorsqu’il a commencé sa carrière diplomatique. L’ouverture d’esprit qu’il nous a inculquée a commencé bien avant. Les matinées du Dimanche passées à sillonner les rues de La Goulette avec mon père et mon grand-père Si Bouraoui Basly, paix à son âme, à évoquer leurs souvenirs en commun avec les habitants de la ville et une certaine idée du vivre ensemble des années 70-80’s. Ses retours de voyage de missions pour le ministère de la santé publique ou pour l’OMS, où il nous racontait la beauté du monde et des cultures lointaines qu’il découvrait. Ces innombrables fois où il invitait à la maison des personnalités de tous bords et des amis de tous les milieux sociaux. Cette ouverture d’esprit et aux autres, il se l’est forgée dans sa jeunesse et elle l’a préparée à sa très belle carrière d’ambassadeur.

Avoir toujours une haute estime de soi

Mon père avait une haute opinion de soi et de grandes ambitions pour lui-même et pour son pays, la Tunisie. C’est précisément ce trait de caractère qui l’a toujours aidé à surmonter et à dépasser les aléas de la vie et les turpitudes de la vie politique. Alors qu’il a eu l’occasion à plusieurs reprises de se tourner vers une carrière de haut fonctionnaire international, il a toujours préféré lier son destin au service de la république tunisienne. C’était un fidèle serviteur de l’Etat, un patriote, qui a toujours rêvé d’une Tunisie moderne, cultivée, et ouverte sur le monde ; il s’est toujours battu pour que son pays compte dans les enjeux internationaux, et ait sa place au concert des nations démocratiques et prospères.

Oser et prendre des initiatives

Mon père a fait de l'audace sa marque de fabrique. Il savait marquer les esprits au premier abord, et savait approcher les grands de ce monde pour les amener à s’engager à ses côtés et aux côtés de la Tunisie. Bref, il réussissait à mettre notre pays sur le devant de la scène partout où il passait. Il cherchait également à transmettre cette vertu aux jeunes étudiants et expatriés des communautés tunisiennes dont il avait la charge, et les encourageait régulièrement à oser rêver et briller dans leurs domaines respectifs, tout en leur assurant son soutien indéfectible pour faciliter leur séjour ou leur adaptation.

Enfin, Reconnaître la valeur de l’amitié

Tous ceux qui ont connu mon père de près, savent qu’il a toujours eu une âme de grand enfant. Comme les enfants, c’était quelqu’un de très curieux, de bonne compagnie, facétieux parfois, qui s’émerveillait devant la nouveauté, qui aimait la découverte des autres et les nouvelles rencontres... Et comme les enfants, il a le sens de l’amitié dans sa forme la plus simple et la plus sincère : il n’y a pas de protocole entre les amis, on ne se prend pas au sérieux entre amis, on demande  régulièrement de leurs nouvelles, on est toujours présent dans les grands moments de la vie d’un ami, on ne laisse jamais tomber ses amis en difficulté, etc.… La date d’aujourd’hui, le 6 Mars, est aussi son jour d’anniversaire (il aurait eu 69 ans) et comme chaque année, nous l’invitions à déjeuner à La Goulette pour célébrer cette journée ensemble. C’était toujours un moment convivial ou s’entremêlaient nostalgie, anecdotes et projets futurs. Il était jovial et heureux de nous avoir à ses côtés, tout comme il l’était plus tard dans l’après-midi, lorsqu’il recevait chez lui ses frères et sœurs autour d'un bon thé à la menthe, pour se remémorer leurs souvenirs en commun. Repose en paix cher père, tu as tellement donné pour tes proches et ta patrie.

Allah Yar7mek w ina3mek

Amine Basly

Lire aussi

Ambassadeur Sahbi Basly : Un diplomate atypique, célébré (Album photo)

L’ambassadeur Sahbi Basly est décédé

Sahbi Basly : Un nouveau style de gouvernance mondiale

Mohamed Sahbi Basly - Élections Américaines : Quelles perspectives ?

Sahbi Basly livre ses mémoires

Mohamed Sahbi Basly : Kaies Saied et la diplomatie du XXI siècle

Sahbi Basly : "la femme tunisienne, le meilleur rempart contre l'obscurantisme"

Dr Mohamed Sahbi Basly : Où va le monde? Qu’est-ce qui va changer...!

Dr Basly Mohamed Sahbi: La Tunisie et l’ambitieux projet de «la Route de la soie»

Le Dr Sahbi Basly obtient le visa pour son parti Al Mustakbel

Sahbi Basly et Faouzi Elloumi fusionnent leurs partis

 



 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.