News - 08.03.2021

Ambassadeur Sahbi Basly : Un diplomate atypique, célébré (Album photo)

Il devait avoir 69 ans, le 6 mars dernier. Dr Sahbi Basly, ravi aux siens par le Covid le 3 février a mérité l’hommage ponctué que lui a été rendu, samedi, le jour de son anniversaire. L’initiative en revient au mouvement Tahya Tounès qu’il avait rallié, en 2019, renonçant à son propre parti Al Moustakbal, fondé en 2011. Youssef Chahed a tenu à faire de cette cérémonie d’hommage, une occasion de rassemblement et de remobilisation, en souvenir du défunt. Pour cette première manifestation publique depuis son départ du gouvernement il y a un an, il a veillé à ce que tout soit soigneusement scénarisé. Hela Aloulou et son équipe ont su réussir l'évènement.

D’abord, les intervenants. Les ambassadeurs de l’Inde, d’Espagne et de Chine, pays où Dr Basly avait représenté la Tunisie, pendant douze années de suite ont chacun apporté leur témoignage. « Il s’est rapidement imprégné de l’histoire et de la culture indienne. » « C’était un rassembleur, doté d’un véritable don d’audace, mais une audace calculée. Il avait réussi à monter un voyage en Tunisie pour tout le gotha de Madrid, y compris de grands sportifs et su conquérir les Espagnols. Son absence est aujourd’hui aussi puissante que sa puissante. » « C’est un grand connaisseur de la Chine. Un grand ami du peuple chinois. »

Comment la Tunisie a raté la quasi-totalité d’un don chinois

Youssef Chahed avait, en ouverture, souligné que l’ambassadeur Sahbi Basly était un diplomate atypique, rappelant les multiples initiatives qu’il prenait sans attendre des instructions. Même après la fin de sa mission. L’ancien chef du gouvernement fera une révélation significative. « Dès le déclenchement du Covid, indiquera-t-il, Dr Basly a mobilisé ses amis en Chine pour obtenir un don en matériels et masques chinois en faveur de la Tunisie. Accord obtenu pour 100 tonnes, d’une valeur de 25 millions de dinars. Un avion militaire tunisien, gros porteur, devait les chercher en trois rotations successives. J’y avais veillé personnellement. Mais, après mon départ, les tracasseries administratives se sont hérissées et un seul vol a été opéré, ramenant 15 tonnes seulement. Plus encore, même cette première livraison devait passer sous silence. On avait en effet demandé au Dr Basly de ne pas en parler dans les médias. »

Au nom de la famille, son fils, Amine, sera fin et sobre dans l’évocation de la mémoire de son père. « Tolérance, ouverture d’esprit, haute estime de soi, reconnaissance de la valeur des autres, et une âme d’enfant qui ne sait qu’aimer » : des traits de caractères qui s’ajoutent à sa jovialité.

La culture, en levier diplomatique

Hager Cheikh Ahmed présentera le livre du Dr Basly sur la décentralisation et la régionalisation. L’ambassadeur Taher Sioud, au nom de ses collègues, Adel Kaaniche, des parlementaires, Lassaad Jamoussi, en homme de culture et dirigeant de la LTDH, lors du passage de Sahbi Basly en tant que gouverneur de Sfax, Drs Taoufik Aloulou et Ridha Kechrid, des amis de très longue date et Raouf Ben Amor, évoqueront des souvenirs impérissables. Raouf Ben Amor racontera comment presque sans moyens financiers, l’ambassadeur Basly avait réussi à faire monter avec lui un concert de musique soufie de Lotfi Bouchnak à New Delhi, et d’autres manifestations culturelles à Madrid et Pékin.

René Trabelsi co-fondateur du parti de Basly

Par vidéo, l’ancien chef de la diplomatie espagnole, Miguel Ángel Moratinos, tracera un portrait peu connu de l’ambassadeur Basly. De son côté, René Trabelsi qui avait connu le défunt à Djerba, dès les années 1990, lorsqu’il était nommé gouverneur de Médenine, parle d’un très proche ami. Il révèlera que Dr Basly était le voir à Paris, en février 2011, pour lui proposer de se joindre à lui à la création du parti Al Moustakebl, ce qu’il acceptera.
Le mot de la fin, reviendra à la famille, et c’est sa fille Farah qui le prononcera : sobrement, dignement. « Cher Papa, tu nous as souvent pris de court. Cette fois-ci, par ta mort ! ». Vive émotion.

Allah Yerhamou.

Lire aussi

L’ambassadeur Sahbi Basly est décédé

Sahbi Basly : Un nouveau style de gouvernance mondiale

Mohamed Sahbi Basly - Élections Américaines : Quelles perspectives ?

Sahbi Basly livre ses mémoires

Mohamed Sahbi Basly : Kaies Saied et la diplomatie du XXI siècle

Sahbi Basly : "la femme tunisienne, le meilleur rempart contre l'obscurantisme"

Dr Mohamed Sahbi Basly : Où va le monde? Qu’est-ce qui va changer...!

Dr Basly Mohamed Sahbi: La Tunisie et l’ambitieux projet de «la Route de la soie»

Le Dr Sahbi Basly obtient le visa pour son parti Al Mustakbel

Sahbi Basly et Faouzi Elloumi fusionnent leurs partis


 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.