News - 11.01.2021

Anissa Ben Hassine : L’Islam politique a été incapable de gérer les affaires de l’Etat (Vidéo)

« Ce fut un concentré d’émotion, entre peur, espoir, euphorie », se souvient encore Anissa Ben Hassine qui a vécu le 14 janvier 2011 en direct, devant le ministère de l’Intérieur, avenue Bourguiba. Ce qu’elle retient le plus de la décennie écoulée, c’est surtout l’incapacité de l’Islam politique, tant qu’il a gouverné à la Kasbah, puis au sein de gouvernements successifs, qu’à l’ANC, puis l’ARP.

Le désenchantement, rapidement installé a fait fuir les Tunisiens de la politique et encore plus des partis politiques, estime Anissa Ben Hassine. « L’erreur était de croire que ça allait marcher de suite, rapidement, comme un long fleuve de bonheur », ajoute-t-elle.

« On va finir par y arriver, conclut Anissa Ben Hassine. Grâce notamment à la jeunesse. Une jeunesse de nouvelle génération, bien différente, plus émancipée, plus ouverte. »

Lire aussi:

Mustapha Ben Jaafar: Est-ce l’heure du sursaut ?

Yassine Brahim: Plusieurs batailles sont à mener... (Vidéo)

Kamel Jendoubi: Le courage d’un peuple

Yadh Ben Achour: La révolution, un rappel de mémoire

Mustapha Kamel Nabli: La longue marche de la Tunisie de l’«espoir fou» vers le «grand désespoir» (Vidéo)

Hakim El Karoui, en préface du livre Tunisie, Dix ans et dans Dix ans : Une Tunisie démocratique, libre et toujours debout

Tunisie 2011 – 2021 : Ce qu’il faut retenir et ce qu’il faut bâtir : une série d’interviews vidéo et un ouvrage collectif

Mustapha Kamel Nabli : Une étroite voie de sortie existe, à condition ... (Vidéo)


 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
3 Commentaires
Les Commentaires
ARFAOUI ABDESSELEM - 11-01-2021 17:16

C'était pour gérer leurs affaires personnelles et non celles de l'ETAT Madame et TOUS sans exception de droite à gauche du nord au sud et jusqu'à ce jour LA PREUVE notre situation actuelle dans LE ROUGE

François Marie - 11-01-2021 20:11

En tant qu'observateur étranger de la politique tunisienne pendant un quart de siècle, je pense pouvoir dire que la course de dix ans pour faire pire entre l'islam politique et la laïcité politique s'est terminée par zéro à zéro.

François Marie - 11-01-2021 21:56

En tant qu'observateur étranger de la politique tunisienne pendant un quart de siècle, je pense pouvoir dire que la course de dix ans pour faire pire entre l'islam politique et la laïcité politique s'est terminée par zéro à zéro.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.