News - 22.12.2020

Le père de l'anesthésie-réanimation en Tunisie, le colonel-major médecin Mohamed Allouch Dhahri n'est plus

La pandémie du Covid- 19 a fait une nouvelle victime : le Colonel-major médecin Mohamed Allouch Dhahri chef de service d’anesthésie-réanimation  à l’hôpital militaire de Tunis n'est plus. Il était le fondateur-président d’honneur de la Société Tunisienne d’Analgésie et d’’anesthésie-réanimation. Il a rendu l’âme ce mardi dans son service qu’il avait créé et où il avait formé des centaines d’anesthésistes-réanimateurs tunisiens. Il était le père de cette spécialité en Tunisie.

En quelques mois, l'hôpital militaire de Tunis a perdu trois grands maîtres dans leurs spécialités respectives et de la médecine militaire, le général de division médecin Mohamed Gueddiche ( chef de service de cardiologie), le général médecin Moncef Ben Moussa ( chef de service de chirurgie générale et fondateur de la Direction générale de la médecine militaire) ,  et le colonel-major médecin Mohamed Allouche Dhahri (chef de service d'anesthésie-réanimation).  

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
4 Commentaires
Les Commentaires
Adnène - 22-12-2020 13:58

Qu'ils reposent tous en paix, que Dieu leur accorde sa miséricorde. C'est des braves qui se sont consacrés à la médecine et à leur pays.Espérons que ceux qui assureront le relais soient inspirés du dévouement de ces pionniers, qui ont fait la fierté de la Tunisie.

Lotfi DRISSI - 22-12-2020 15:27

Allah Yarhmou we yna3mou

Ali Cherif - 23-12-2020 08:59

Un des maîtres qui a fait la réputation internationale de la médecine Tunisienne. Il a formé ses dizaines qui ont à leur tour formé d'autres. À Paris quand on est jeune médecin envoyé par Dr Dhahri on est reçu avec les honneurs par tous les grands de notre spécialité. Cet homme a marqué une page de l'histoire de la médecine Tunisienne. Il mérite tous les égards d'un personnage historique.

سلامي - 23-12-2020 20:07

بسم الله الرحمان الرحيم و لا يؤخر الله نفسا اذا جاء اجلها En quelques mois, l'hôpital militaire de Tunis a perdu trois grands maîtres dans leurs spécialités respectives et de la médecine militaire...... كل من عليها فان و يبقى وجه ربك و الجلال و الاكرام et après? ils ne vont vivre éternellement?

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.