Opinions - 11.08.2020

Abdelkader Maalej: Les cendres d’Hannibal

Par Abdelkader Maalej - Lundi matin 10 août 2020 notre radio  culturelle a diffusé une intéressante émission  consacrée au patrimoine culturel tunisien et à la manière de le protéger contre les hold ups et les cambriolages qui n’ont de cesse de se  produire dans notre pays depuis au moins deux siècles. Les  ventes  d4objets artistiques rapportent en effet beaucoup d’argent et tout dernièrement on a soudainement dévoilé une opération de vente de certaines pièces historiques appartenant à la famille Djellouli à laquelle nous avons consacré un livre intitulé Le makhzen en Tunisie, les Djellouli. Dans l’émission sus mentionnée oa a entre autres palé du rapatriement des cendres d’Hannibal inhumé enTurquie à la suite de sa célèbre défaite en Italie en 246 avant Jésus Christ. Le ministère de la culture a heureusement enclenché l’opération et a demandé au gouvernement turc de permettre le rapatriement des cendres du carthaginois Hannibal. Mais on sait qu’une telle opération peut durer longtemps. On peut se rappeler à titre d’exemple de l’histoire des cendres de Marie Antoinette dernière reine de France née en 1755 à Vienne- Autruche- condamnée pour trahison et guillotinée en 1793 au lendemain de la révolution française de 1789.

La Turquie ne renoncera pas facilement à cette carte très utile au plan touristique et pourra même invoquer la recommandation faite par Hannibal en personne qui aurait souhaité de ne pas être inhumé en Tunisie.

En effet, en conclusion d’un essai écrit par Chateaubriand sur Carthage on lit : Se sentant toujours humilié par la présence de Hannibal, qui  les a autrefois vaincus les Romains envoient une ambassade jusqu’au fond de l’Asie pour demander au roi Proussias la mort de son suppliant, Hannibal.

Abandonné par ce lâche roi, le grand homme qu’est Hannibal avale le poison en disant délivrons les Romains de la crainte que leur cause un vieillard exilé désarmé et trahi. Sur sa tombe il fait graver cette inscription si connue ingrate patrie tu n’auras pas mes os.

Abdelkader Maalej
Ancien communicateur

Crédit de la photo du buste de Capoue: Youssef Ben Saad

Lire aussi

Quand Ammar Mahjoubi nous dévoile le vrai Hannibal

Hannibal va-t-il retrouver enfin sa Tunisie natale ?
«Hannibal ad portas» (Hannibal est à nos portes)

A propos des restes supposés d'Hannibal et de la paix entre Carthage et Rome

Hannibal de retour en Italie

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.