News - 13.01.2020

Oman, feu le sultan de Qabous ibn Saïd et la Tunisie

Ce sultan, décédé le 10 janvier, était un « dictateur éclairé »… et un très bon ami de la Tunisie de Bourguiba. Mais qui s’en est souvenu hier ou aujourd’hui ?

Nos sites officiels  – publics – ont effacé leur mémoire : rien sur le site présidentiel – la moindre des choses aurait été de rappeler à l’occasion de la visite « éclair » de Kaïs Saied à Oman (12/1) notre coopération bilatérale exceptionnelle ; rien aussi sur le site des Affaires étrangères ; rien dans la presse tunisienne…

Pourtant, l’histoire ne s’efface jamais, sauf pour les ignorants qui veulent le rester…

Alors, je vous rappelle quelques souvenirs personnels. J’ai connu un diplomate – Hassan Fodha – qui a été notamment ambassadeur d’Oman auprès des Nations unies et qui ne manquait pas d’éloge sur les rapports entre nos deux pays.

Oman était une colonie britannique depuis 1891. En 1970, à 30 ans, le fils du sultan évince son archaïque père et prend le trône. Il exige l’indépendance de Londres et l’obtient (1971) et il se met en tête d’unifier son pays (Mascate et Oman), de le moderniser son pays, avec les ressources pétrolières qui avait commencé en 1967 et dont son père ne se souciait pas…

Le jeune sultan n’avait pas assez de moyens humains et il se tourna – naturellement – vers un pays « modèle », la Tunisie de Bourguiba : modèle dans sa neutralité entre l’Est et l’Ouest, modèle dans sa politique éducationnelle et familiale, au top de la diplomatie arabe… Bourguiba répondit oui et lui donna tout ce qu’il pouvait : des enseignants, des diplomates… La coopération était exemplaire et sans a priori religieux. Oman est connu pour sa mouvance religieuse – ibadite – tolérante et ouverte. Loin du wahhabisme ambiant et des frères musulmans environnants… Il est toujours resté à l’écart des soubresauts du Moyen-Orient. Il n’a pas « produit » le moindre djihadiste à ce jour…

Pourquoi ne dit-on rien aujourd’hui sur cette relation exemplaire ? Ni sur comment elle a évolué ? Sommes-nous devenus si oublieux de notre histoire contemporaine ?

Samir Gharbi
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
4 Commentaires
Les Commentaires
Larif abdelmalek - 13-01-2020 18:59

Notre ambassade a Mascat a ete ouverte en 1980 J etais le premier ambassadeur tunisien accredite aupres de Oman j y ai passe6 ans j avais ete doyen du corps diplomatique On etabli une cooperation fructueuse dans le domainee De l enseignement de la formation professionelle Plus de 3500 enseignants en 1986 Des entraineurs de foot ball pour l equipe nationale Hmid Edhib Hbacha Melliti et Tarek Dhiab Une cooperation financiere participation au capital de la BDET offre de 23 Mercedes 300 aux gouverneurs Plusieurs dons a l occasion d innondations Plusieurs missions d etudes et d evaluation ont ete offerts Par la Tunisie dans le domaine agricole le tourisme le transport aerien L Oman a toujours soutenu les initiatives de la diplomatie Tunisienne Plusieurs manifestations ont ete organisees a Mascat Semaine culturelle Semaine touristique Le Sultan Qabous appreciait le professionalisme des Enseignants Tunisiens Il vouait beaucoup de respect et de consideration au President Bourguiba La Tunisie a activement soutenu l admission d Oman aux Natios unies et au sein du mouvemet des Non Alignes Qabous avait de l amitie pour Mohamed Masmoudi et Bourguiba Junior La Tunisie avait delegue 4 ambassadeurs pour representer l oman en Europe dont Mokhtar Zouari Hassen Fodha Abdelmalek Larif

Med - 13-01-2020 21:56

le premier ministre de l'information d'Oman , je pense dans les années 70s, est le petit fils d'une femme Tunisienne. Sa photo Ornait l'un des studios de la Télévision D"Oman. Son arrière grand Père, un Zaitounien , s'est installé à Oman au début du siècle dernier, , après une rencontre avec des pélérins Omanais qui l'admiaraient . Ce Zeitounien ramème toute sa famille, parmis laquelle sa fille qui deviendra la grand mère du future ministre dont je parlais. Ce bref recueil est issu d'une recherche d'un ancien embassadeur au Bahrain Mr.Zitouni. Je pense qu'il a publié un livre qui relate sa vie professionelle.

Touhami Bennour - 14-01-2020 03:35

La Tunisie jouit du la même popularité auprés de l´opinion arabe depuis la revolution. Rien n´a été oublié et cette opinion ne comprendrait pas la mise en question des changements.

Gharbi Samir - 14-01-2020 15:31

Merci de votre réponse et des précisions. Je croyais que notre ambassade a été ouverte dans les années 1970. La coopération a-t-elle commencé avant la création effective de l'ambassade ? En tout cas, cela mérite qu'on en parle avec plus détails. Merci

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.