News - 12.01.2020

Habib Jemli fait ses adieux politiques : « Je clos cette expérience éprouvante avec la fierté du devoir accompli et la conscience tranquille »

Sans plus attendre, Habib Jemli prend congé de ses équipes et fait ses adieux politiques à tous, après avoir tenté sans réussir à obtenir l’investiture du parlement. S'il a réservé ses premiers propos au chef de l'Etat, rencontré samedi matin, il a rendu publique dès dimanche après-midi sa lettre de départ. « Je clos cette expérience éprouvante, écrit-il dans un message posté sur sa page Facebook, avec la fierté de celui qui a œuvré avec dévouement et au loyauté au service de la patrie. Je reprends ma vie privée, la conscience tranquille, et l’âme sereine, demeurant pleinement confiant en un avenir meilleur pour la Tunisie et son peuple, fondé sur la liberté, l’équité, le progrès et l’essor. »

En préambule, et après avoir remercié tous ceux qui lui ont apporté son soutien et les jeunes qui ont œuvré à ses côtés, n’a pas manqué de souligner en termes à peine voilés la mission quasi-impossible qui a été la sienne. « J’ai tenu, cependant, écrit-il, à faire aboutir le processus jusqu’à la présentation du gouvernement devant l’ARP, dans un contexte difficile, jusque-là inédit, et sans tenir compte de considérations, ni personnelles, ni politiques. »

Tenant une ligne très réservée, Jemli ne va pas à la confidence et se refuse à distiller des révélations, pourtant utiles à connaître, quant aux différentes péripéties de « cette expérience ». Se résout-il à tourner définitivement la page, renoncer à jamais à la politique et retourner cultiver ses oliviers dans le Kairouannais et à Sidi Bouzid ? C’est ce qu’affirment ses proches, soulignant que « la parenthèse est fermée. »
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
2 Commentaires
Les Commentaires
Slaheddine KOOLI - 12-01-2020 20:22

Conscience tranquille , dis-tu ? Ce n'est pas vrai et tout le monde le sait . Dommage , tu termines ta carriere de cette façon . Tu as mal joué .

Touhami Bennour - 13-01-2020 03:51

Mr Habib Jemli n´a trouvé rien á dire ce pourquoi il a accepté le vote des palementaires. Moi je trouve qu´íl a raison, et n´a rien á dire. Le problème est generale et il n´ya personne pour trouver une solution. La Tunisie, comme le monde arabe en generale, n´a pa d´experiencee dans "l´industrialisation". L´economie Tunisienne est une economie de rente, Elle a été pendant des siecles ainsi, et S´atttaquer d´abord á creer un Etat et puis l´industrialisation. Il n´y a pas d´avenir dans l´economie de rente. Bourguiba s´est interessé á l´education, mais l´éducation ou connaissance sont utile pour l´individu et la société, mais ce qu´il faut pour resoudre les problèmes du chomage et la production, il faudrait une politique d´industrialisation, c´est un savoir ou un metier donné a chaque diplomé pour travailler. Il faut creer ainsi du savoir qui est different de la connaissance.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.