News - 28.11.2019

34ème édition des Journées de l’Entreprise 2019: «L’Entreprise et le Nouveau Rôle de l’Etat», quelles solutions? (Photos et Vidéo)

Sur le thème: «L’Entreprise et le Nouveau Rôle de l’Etat», la 34ème édition des journées de l’Entreprise se tiendra cette année, les 6 et 7 décembre à Sousse. Elle verra la participation de plus de 1000 personnes. Selon Taieb Bayahi, président de l’ IACE, elle accueillera d’illustres intervenants tunisiens et étrangers dont Mohamed Ennaceur, ancien président de la République, et Youssef Chahed, chef du gouvernement chargé de l'expédition des affaires courantes, ainsi que des personnalités du monde des affaires de Tunisie et d'une dizaine d'autres pays dont la France, l’Allemagne, le Portugal, l’Afrique du Sud, la Turquie, et la Grèce. Aussi, prendront part à ces assises des membres du gouvernement, et les dirigeants de l'UGTT et de l'UTICA.

Ce n’est pas la première fois que l’IACE, en tant que Think-Tank économique, traite du nouveau rôle de l’Etat. Cette problématique avait déjà été  débattue  en 1993 et en 2007», a ajouté M. Bayahi. De son côté, Nafaa Ennaifer, coordinateur des journées de l’entreprise, a fait remarquer que cette édition portera sur quatre thème principaux. Un panel d’ouverture sera intitulé «crise politique: pour un état efficace .

«La crise politique que nous vivons génère de nouvelles attentes  à l’égard de l’Etat. Un Etat efficace qui assure la stabilité et l’efficacité des institutions publiques et la mise en place des réformes annoncées. Ce panel discutera les défis soulevés par cette crise politique et les alternatives pour y faire face », a ajouté M. Ennaifer.

Le premier panel traitera de la «Crise Economique et le Rôle de l’Etat». Le suivant se focalisera sur la «Crise Sociale: Quel Modèle d’Inclusion à adopter?». Le troisième traitera du thème de la «Crise Technologique et la Transformation Digitale de l’Etat». Le dernier panel traitera de «La Crise des Valeurs: Vers un Etat Régulateur».

Majdi Hassen, directeur exécutif de l’IACE, a expliqué que face à des enjeux majeurs, à l’instar de la rareté des ressources, la chaîne de valeurs, la mutation numérique et digitale et la concurrence internationale portée par les stratégies industrielles de plusieurs pays, la Tunisie a plus que jamais besoin d’un Etat qui soit en mesure d’identifier les opportunités, les filières et les partenaires de demain, et d’exercer un rôle de veille et d’intelligence économique, d’évaluation et de prospective, et qui puisse coordonner les initiatives privées et les mobiliser en faveur de projets et de filières stratégiques. M. Hassen, a conclu que la Tunisie a besoin d’un Etat réactif qui se concentrera sur ses missions essentielles, tout en se désengageant de certaines tâches et activités.

«La 34ème édition des journées de l’Entreprise sera une occasion pour débattre du rôle de l’Etat et les missions ou les nouvelles tâches que nous souhaitons lui donner à la lumière de la crise de la décision politique qui appelle à redéfinir les fonctions des États: un État autrement, un État-régulateur et arbitre plus que stratège et qui soit adapté aux besoins et aux caractéristiques du monde actuel.», a signalé Amine Ayed, membre du comité de l’IACE. 

Najeh Kharrez

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.