Lu pour vous - 13.11.2019

«Tunis métropole arabe méditerranéenne», une encyclopédie monumentale dédiée à la capitale

Il a fallu attendre sa célébration en tant que capitale de la culture islamique pour 2019,  pour que la ville  de Tunis dispose enfin d’un ouvrage dédié, rédigé en arabe et en français digne du statut et de l'histoire d’une ville qui abrite aujourd’hui près du quart de la population et a donné son nom à la Tunisie. En fait d’ouvrage, il s’agit d’une encyclopédie monumentale.

Tout y est : La ville racontée à travers les récits des voyageurs, son histoire, ses palais ses édifices religieux, sa médina, un  véritable musée à ciel ouvert, son artisanat, ses écrivains,  sa musique, sa cuisine, ses monuments, la société tunisoise  depuis les origines, son art de vivre, ses saints et saintes, ses enfants illustres et en premier lieu, un certain Abderrahmane Ibn Khaldoun, les avatars qu’elle a connues tout au long de son histoire depuis qu’elle est devenue capitale sous les Hafsides, 

Il faut savoir gré aux auteurs qui sous la direction de ‘Abdelaziz Daoulatli nous ont fait redécouvrir en 532 pages  cette ville dont l’histoire se confond avec celle de notre pays, sans oublier l’impression élégante qui s'est hissée au diapason du contenu faisant ainsi ressortir le charme de la capitale.

Tunis métropole arabe méditerranéenne 532 p (ouvrage collectif). format 24x32
 
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
Karim Ben Smail - 30-11-2019 16:35

L'Etat éditeur. Sans risque éditorial puisque payé sur budget public. Concurrence déloyale à 3 titres: Les éditeurs doivent financer eux mêmes leurs livres. Ils doivent les vendre sinon ils perdent de l'argent , l'INP n'a pas ces contraintes. Et le réseau de vente dans les musées est contrôlé par l'INP. Par ailleurs les auteurs sont sans doute des chercheurs de l'INP (il serait interessant de savoir le coût du poste auteur sur ce livre), donc c'est tout bénéfice. Cette dérive silencieuse de l'Etat éditeur au lieu d'être soutien de l'édition ronge un tissu éditorial de qualité, construit sur des décennies. C'est du détournement de la politique du livre tunisien, qui a commencé sous Zaba et s'est considérablement aggravée depuis.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.