News - 08.08.2022

Faire de la Tunisie une plateforme de coopération: Tunisie • Japon • Afrique

Des dizaines de chefs d’Etat et de gouvernement de pays africains, le Premier ministre du Japon, des centaines d’officiels et plusieurs centaines de dirigeants de grandes entreprises japonaises et africaines, ainsi que des investisseurs et des représentants d’organismes régionaux et internationaux, seront tous présents. La tenue à Tunis, les 27 et 28 août 2022, de la 8e Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (Ticad 8) constituera un grand évènement international. C’est le premier pour la Tunisie, comme pour le Japon, depuis les restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.

L’enjeu essentiel pour la Tunisie est multiple:

Accroître la coopération bilatérale avec le Japon, en focalisant sur l’innovation et la technologie
Attirer de nouveaux investissements directs bénéficiant aux PME et aux start-up
Constituer un hub pour le Japon ouvert sur l’Europe et l’Afrique
Promouvoir une coopération trilatérale  Tunisie-Japon-Afrique.

De grandes potentialités s’offrent en Tunisie. D’excellentes opportunités se présentent pour tous. A saisir.

Making off.

Les chefs d’Etat et de gouvernement auront à débattre à cette occasion de questions majeures, notamment la sécurité alimentaire en Afrique, après le déclenchement de la guerre en Ukraine, la croissance durable et la réduction des inégalités économiques, la sécurité humaine et le soutien aux propres efforts du continent.

Le Premier ministre du Japon, Fumio Kishida, annoncera à cette occasion une aide substantielle pour la sécurité alimentaire en Afrique et une série de mesures d’appui au développement et au secteur privé.

Un business forum, à l’hôtel Laico, soigneusement préparé par une série de réunions préparatoires, favorisera des rencontres d’affaires et la conclusion d’accords de partenariat pour des projets déjà aboutis.

Des évènements parallèles se tiendront à la Cité de la culture pour présenter des expériences et des potentialités tunisiennes. Divers ateliers et séminaires se tiendront à distance ou en format hybride.

De son côté, la Chambre de commerce et d’industrie tuniso-japonaise (Ccitj), fortement impliquée dans le processus Ticad 8, depuis 2020, tiendra le 26 août 2022 une journée de présentation de projets et de rencontres d’affaires. De premiers accords conclus seront signés à cette occasion.

A la veille de la Ticad 8, le Premier ministre du Japon effectuera une visite officielle en Tunisie, la première dans l’histoire des relations bilatérales. Il s’entretiendra avec la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, et sera reçu par le président de la République, Kaïs Saïed. De nouveaux accords seront signés à cette occasion.

L’ampleur de ces deux grands évènements a mobilisé depuis des mois les services de la présidence de la République et ceux de la présidence du gouvernement, la diplomatie tunisienne, les différents départements ministériels et organismes concernés et la Ccijt. Un comité national d’organisation présidé par le ministre des Affaires étrangères, Othman Jerandi, a été constitué, et un coordinateur général, Kaïs Darragi, nommé. Les postes diplomatiques tunisiens dans les pays africains et l’ambassade de Tunisie à Tokyo sont mobilisés. Tous travaillent d’arrache-pied.

Du côté japonais, la mobilisation est générale, tant au niveau officiel qu’à celui du secteur privé. D’ores et déjà, un avion officiel du Premier ministre avait effectué, le 20 juillet dernier, un vol direct Tokyo-Tunis pour un exercice de simulation. Un staff de près de 200 personnes du secrétariat de la Ticad sera également dépêché à Tunis, en appui aux services de l’ambassade du Japon en Tunisie.

Des contacts suivis sont également établis avec les pays africains devant participer à la Conférence.

Bien rodés dans l’organisation de grandes manifestations internationales (la dernière étant le sommet arabe en mars 2019), les services de la présidence de la République (protocole, sécurité et média) sont à pied d’œuvre, en parfaite synergie avec les Affaires étrangères et les autres ministères concernés.

Tunis sera ainsi la capitale de deux grands évènements.

Quel est le contexte général ? Quel sera le programme? Et que faut-il en attendre ? Pour répondre à ces questions, Leaders a interrogé les principaux acteurs.
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.