News - 20.07.2022

Máriem Martinez Laurel, Ambassadrice de Cuba à Tunis: Tant d’opportunités à saisir à Cuba

«Les Tunisiens connaissent de Cuba surtout son leader Fidel Castro et son compagnon de lutte Che Guevara. Je souhaite leur faire découvrir d’autres facettes de mon pays, de son peuple et de sa culture. La musique et le cinéma particulièrement. Mais aussi promouvoir tant d’opportunités de coopération bilatérale et de partenariat économique.» Allant direct au but, la nouvelle ambassadrice de la République de Cuba à Tunis, Máriem Martinez Laurel, résume son objectif. En poste depuis le 11 janvier dernier, elle ne cesse de multiplier entretiens et visites. Couvrant également la Libye, elle n’a pas encore eu l’occasion de s’y rendre, suivant l’évolution de la situation à distance.

Les relations diplomatiques entre la Tunisie et Cuba ont été établies dès 1959, remontant ainsi à plus de 62 ans. Mais, ce n’est qu’en 1979 1997 que la première ambassade de Cuba à Tunis a été ouverte. La Tunisie ne dispose pas encore d’une ambassade à La Havane. C’est l’ambassade de Tunisie à Ottawa qui couvre Cuba.

«L’essentiel de nos relations, qui sont excellentes, explique l’ambassadrice Máriem Martinez Laurel, repose sur le dialogue politique qui porte sur une série de questions d’intérêt commun, ainsi que le Mouvement des non-alignés et la concertation au sein des instances multilatérales. Mais, nous cherchons à élargir ce cadre en explorant de nombreuses autres opportunités qui s’offrent. Nous pensons particulièrement en renforcer les relations  au domaine sportif, à la santé, notamment l’industrie pharmaceutique, au tourisme et autres. D’ores et déjà, des invitations officielles ont été adressées au ministre de la Jeunesse et des Sports ainsi qu’au ministre de la Santé pour effectuer des visites officielles à Cuba. Nous y accordons beaucoup d’importance.»

«Sur le plan économique, poursuit l’ambassadrice, il nous appartient d’inciter les chefs d’entreprise tunisiens à tirer bénéfice de la nouvelle loi sur les investissements à Cuba et de la nouvelle zone franche zone de développement économique donnant accès aux marchés des pays du Mercosur des pays d’Amérique centrale et des Caraïbes. Ils peuvent s’y installer en production et en dépôts et rayonner en plus sur les pays de la région.»

L’ambassadrice de Cuba à Tunis mentionne à cet égard la tenue en novembre prochain de la Foire internationale de La Havane (FIHAV) devant réunir des chefs d’entreprise du monde entier intéressés par les affaires et les investissements à Cuba. Les produits de base, les produits manufacturés, le textile, les technologies et les services tels que le tourisme et l’immobilier figuraient parmi les principaux secteurs représentés lors de cet événement. «Nous œuvrons auprès des chambres de commerce et d’industrie ainsi que des organismes tunisiens concernés, afin de susciter une bonne participation tunisienne», a-t-elle ajouté. Dans un clin d’œil à la beauté magnifique de son pays, elle invite les Tunisiens à s’y rendre en vacances.

Le nombre de ressortissants cubains installés en Tunisie est fort réduit, nous indique l’ambassadrice Máriem Martinez Laurel. Il se limite à moins d’une demi-douzaine, constitué essentiellement de couples mixtes, parmi d’anciens étudiants tunisiens à Cuba. Il en va de même pour ce qui est des Tunisiens établis à La Havane. Avec l’élargissement de la coopération et le développement du partenariat économique, ces effectifs sont sans doute appelés à augmenter.
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.