News - 04.06.2022

Un ancien ministre de Bourguiba, Mustapha Zaanouni, consulté par la Commission Sadok Belaid (Album Photos)

Seuls les ainés le connaissent et apprécient sa compétence. Mustapha Zaanouni, ancien ministre du Plan, dans le gouvernement de Hédi Nouira, sous Bourguiba, a retrouvé samedi matin pour la première fois depuis plus de 30 Dar Dhiafa à Carthage. Il y était invité par Sadok Belaid, président – coordinateur de la Commission consultative pour Une Nouvelle République. A 92 ans, ce juriste – économiste - planificateur, garde un esprit très vif et une attention soutenue quant à la situation en Tunisie.

Ancien Administrateur adjoint du PNUD à New York, chef du Bureau pour la région des pays arabes, dans les années 1980, puis ambassadeur à Paris (1987), Mustapha Zaanouni avait tout récemment attiré l’attention du Gouvernreur de la Banque centrale de Tunisie sur des mesures urgentes de sortie de crise. Aussi, il a livré à Leaders des recommandations pertinentes à ce sujet.

Né en 1928, Licencié en droit et docteur ès sciences économiques, ancien auditeur à l'Ecole nationale d'administration, M. Zaanouni a été affecté à son retour à Tunis en tant qu'économiste et est affecté au ministère de l'agriculture. De 1964 à 1969, il est conseiller économique à l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) à Rome. Il retourne à Tunis pour être planificateur en chef au ministère de l'agriculture. En Octobre 1971, il est promu secrétaire d'État auprès du Ministre du Plan (Mansour Moalla). Hédi Nouira l’appellera à ses côtés pour le nommer en février 1975, ministre délégué auprès du Premier Ministre chargé du Plan, fonction qu’il gardera jusqu’à la maladie de M. Nouira et sa succession en avril 1980 par Mohamed Mzali.

Mustapha Zaanouni rejoindra le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) le 8 mars 1982 pour diriger les activités du Programme dans la région arabe. En octobre 1987, il avait remis ces lettres de créance au président François Mitterrand, en qualité d’ambassadeur de Tunisie en France.

Cet économiste émérite jouit d'une grande réputation en tant que planificateur, tant au niveau national qu'international. Spirituel et cultivé, c'est un personnage énergique qui s'intéresse beaucoup plus à l'économie qu'à la politique.

Lire aussi

Dialogue national sur la Constitution : Sadok Belaid a remis le « devoir » (Album photos)


 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.