Who's Who - 13.05.2022

Le parcours de Nizar Ben Neji ministre des Technologies de la communication

Profil

Né le 27 juin 1981, à La Manouba
Issu d’une famille d’enseignants, père inspecteur pédagogique dans l’éducation et mère institutrice. Fils cadet ayant deux frères.  

Études

École primaire Ibn-Jazzar (Babassat) à La Manouba
Collège Ibn-Rochd à Denden
Lycée Ibn Abi Dhief à La Manouba

Toujours le premier de sa classe, il a obtenu un baccalauréat mathématique. Il était major de sa promotion pour la spécialité mathématique dans son lycée.

Après deux années d’études préparatoires en math-physique à l’Institut préparatoire aux études d’ingénieur de Tunis (Ipeit), il choisit de continuer ses études d’ingénieur en informatique à l’École nationale des sciences de l’informatique (ENSI), pour enchaîner avec deux ans de mastère de recherche en télécommunications à l’École supérieure des communications de Tunis (Sup’Com). Il a poursuivi ses études doctorales à la même école pour obtenir le diplôme de doctorat en technologies de l’information et de la communication en 2012.

Il a continué ses recherches postdoctorales à l’université du Massachussetts à Amherst, aux Etats-Unis d’Amérique, dans le cadre du prestigieux programme Fulbright.

Ses travaux de recherche ont porté essentiellement sur la cryptographie et la cybersécurité en général. Il compte à son actif plusieurs publications scientifiques (articles, journaux et brevets). Ses efforts dans la recherche scientifique étaient couronnés par le prix du meilleur article à la 37e édition de la conférence IEEE LCN 2011 à Bonn en Allemagne et le prix de la meilleure thèse de doctorat en 2012 à Sup’Com. 

Loisirs

Collectionneur de plantes rares (~1 000 espèces)

Bricoleur

Doué en photographie, bon footballeur

Bon joueur aux échecs

Carrière professionnelle

Début de sa carrière : ingénieur et chef de plusieurs projets à l’Agence nationale de certification électronique de 2005 à 2013, responsable de l’accompagnement des entreprises publiques et privées dans la dématérialisation de leurs services et l’intégration des éléments de confiance comme la signature électronique et l’horodatage électronique.

Depuis 2013, enseignant chercheur à l’université de Carthage, au début à la faculté des Sciences de Bizerte puis à Sup’Com

Consultant expert en TIC travaillant avec l’Union internationale des télécommunications (UIT), l’Organisation Commonwealth des télécommunications (CTO) et l’Organisation arabe des technologies de l’information et de la télécommunication (Aicto)

Il a assuré plusieurs missions en tant qu’expert dans le domaine des TIC (formation professionnelle, audit de sécurité, intégration de solution, etc.), dans plus d’une vingtaine de pays dans le monde, à savoir:

- France, Italie, Allemagne, Hongrie, Espagne, Roumanie, Grèce ;

- Algérie, Côte d’Ivoire, Mali, Tchad, Burundi, Cameroun, Nigeria, Afrique du Sud, Mozambique;

- Indonésie, Malaisie ;

- USA, République dominicaine et Trinité et Tobago…

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
M'hamed BOUAOUNE - 28-05-2022 06:30

Profil exceptionnel à plus d'un titre, et ce n'est en aucun cas une surprise pour moi, surtout si on prend en comte qu'il a démarré sa carrière professionnelle en 2005, avec l'une de nos meilleures compétences nationales, Si Nabil Sahli, premier DG et Co-Fondateur de l'ANSI. Ceci étant, tout le mal que je lui souhaite ainsi que pour notre nouvelle Tunisie en Devenir, c'est : 1. de réussir asap avec son team de compiler l'analyse la plus pertinente possible (all root causes) A. du quasi ratage par notre (ex) Tunisie du SMSI en 2005, et B. le retard monumental accumulé depuis, dans ce qui est devenu communément appelé, notre transition digitale malgré toutes les promesses qu'elle porte pour solutionner d'une manière efficace et surtout efficiente de la plupart de nos défaillances nationales socio-économiques !!! Sachant à mon humble avis que c'est en grande partie du à la corruption multiformes qui a atteint ces 11 dernières un niveau de métastase 2. Élaborer sur cette base avec une vraie démarche participative (autrement que par le passé !!!) la vision, la stratégie : roadmap...jusqu'au plan d'actions dans ses moindres détails, tout en prenant en compte les BONNES réformes constitutionnelles introduites en 2014, avec celles à venir 3. Tisser tous les partenariats requis localement et à l'international, en prenant le soin d'impliquer, depuis le début... le plus possible parmi nos compétences nationales expatriés 3. De réussir par ailleurs, asap, à mobiliser TOUTES les ressources nécessaires et suffisantes (Humaines, Financières...), le budget pluriannuels adéquat et conforme à nos ambitions légitimes (NB de nombreux acteurs de la planète finance n'en seront que ravis), tout en prenant le soin d'y associer une "démarche d'excellence" tout le long des phases de mise en oeuvre: PDCA - Plan Do Check Act / Norme ISO TS 16949, et tout autre référentiel, que toutes les start ups devenus des multinationales ont adopté pour accéder au leadership mondial Last but not least, & please don't get me wrong...vu que toutes les parties prenantes publiques ont des niveaux de salaires relativement très bas, pour la réussite à terme de tout ce qui précède, il nous faudra au moins une importante réforme à ce propos selon l'esprit et la lettre de "PAY FOR PERFORMANCE"...mais ça c'est un autre VASTE DÉBAT...Bon Vent...en Energies Renouvelables à notre Ministre, qui (si je peut me permettre) gagner à faire son lobby, pour élever la mission de son département (qui devrait disparaître à terme) à une autre plus importante rattachée au Chef du Gvt et ou La Présidence, pour affirmer son caractère transversal, tout autant que pour l'énergie, peut être qu'à ce moment la Notre Nouvelle Tunisie en Devenir, pour lancer une nouvelle filière IT 4 ET (Information Technologies for Energy Technologies) potentiellement de plusieurs milliers d'emplois à haute valeurs ajoutées, voir même des centaines de milliers de ce type d'emplois, si la conception d'une telle stratégie est conduite avec toutes les opportunités à l'export pris en compte...With the Data Superhighways being on the M & L Terms being ultimately complemented & consolidated by the Energy Superhighways, keeping in mind that our National Expert, Advisor to our Head of Gvt, Ms Samia Charfi Kaddour has long worked in the R&D Lab she lead, on the supraconductors...

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.