Hommage à ... - 24.01.2022

Abdelkader Maalej: Hommage à Ali Baklouti, le fondateur de La Gazette du sud et Chams el janoub

Par Abdelkader Maalej - Depuis le premier janvier dernier je ne reçois plus les deux magazines les plus chers à mon cœur La Gazette du sud et sa consœur Chamseljanoub que je n’ai jamais cessé de recevoir depuis leur fondation. La raison de cette absence était malheureusement la maladie du fondateur des deux titres notre grand ami Ali qui risquait de perdurer longtemps si ce n’est pas nous quitter. Et voilà que ce soupçon a fini malheureusement de devenir une réalité puisque Si Ali a rendu son âme à Dieu la nuit du dimanche 23 janvier 2022.

Ancien instituteur à Gafour au nord du pays puis ex correspondant des deux journaux Alâmal et l’Action (tous deux porte-parole du parti destourien au pouvoir) Ali décida de créer son propre journal en langue française La gazette du sud dont l’objectif était de couvrir tout le sud tunisien, ce qui n’était pas une tâche facile puisqu’il était difficile sinon impossible d’avoir des correspondants dans toutes les villes du sud tunisien. Le  premier numéro de la Gazette parut le 1er janvier 1975. Ali Baklouti se fit entourer par quelques belles plumes en français dont notamment feu Zouhir Ayadi (directeur du journal La Tunisie nouvelle fondé par Hussein Mhiri en 1927) Taoufk Hbaieb (fondateur de la revue leaders) Hsouna Faouzi Rachid Ayadi (sports) Taoufik Ben Ayed et tant d’autres dont l’auteur de ce papier. Hebdomadaire au départ le journal de forme tabloîd devint un magazine bimensuel après 17 ans de parution sans discontinuer Mais après plusieurs années de parution régulière le magazine devint mensuel car les nombreux collaborateurs ont quitté l’un après l’autre la revue et Ali Baklouti se trouva presque seul à rédiger les articles de la revue. Le contenu s’en ressentit et perdit sa valeur d’antan et par la suite son rayonnement. Le fondateur a beau essayé de recruter un bon rédacteur en langue française mais toujours en vain. Armé d’ne volonté de fer notre ami a continué à faire paraître le magazine sans manquer aucun rendez vous jusqu’au 1er janvier.

Chams el janoub

Encouragé par ses premiers succès Ali Baklouti décida de lancer un journal jument en lange arabe intitulé Chams el janoub. Le premier numéro parut le 20 mars 1985. Très riche de par son contenu le journal n' raté aucun rendez vous excepté pendant le congé de deux semaines au mois d’aout. Le  journal parait 52 fois par an- soit 52 semaines- alors que La gazette paraissait 11fois par an, soit onze mois par an. Concernant Chams el janoub Ali Baklouti a formé un riche comité de rédaction composé de plusieurs noms célèbres dont Mohamed Lahbib Sallèmi, Taoufik Elloumi, Ridha Kallel, Ridha Besbes Chafiq Ghorbal et j’en passe.

Abdelkader Maalej

Lire aussi

Ali Baklouti, fondateur de La Gazette du Sud, est décédé
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
Habib OFAKHRI - 24-01-2022 18:04

....Le regretté avait une noblesse de cœur qui transparaît sur un sourire jovial..J'ai eu le plaisir de faire partie de la première équipe rédactionnelle de "La Gazette",l'un des noyaux de la presse régionale de "proximité" du pays...Il était si ravi de réceptionner,en toute amitié ,les compospheres que je lui amenais de Paris...Qu'il repose en paix et qu'Anis ,son fils, daigne prendre la relève de cette belle aventure..

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.