News - 24.12.2021

M'hammed Essaafi, ancien secrétaire général adjoint de l'ONU, est décédé

Par Majid Chaar, Haut fonctionnaire international (FAO) - Longtemps secrétaire général adjoint des Nations Unies, chef de cabinet et représentant spécial du secrétaire général de l’ONU, l’ambassadeur M’hammed Essaafi est décédé ce vendredi à l’âge de 90 ans. Avant de rejoindre l’ONU et y occuper des fonctions élevées, il avait été ambassadeur de Tunisie dans de nombreuses capitales européennes et à Moscou, ainsi que secrétaire général du ministère des Affaires étrangères. Hommage à un grand diplomate.

M'hamed Essaafi, un vrai citoyen du monde et un grand serviteur de la diplomatie nationale et internationale, nous a attristés par son décès. Son parcours diplomatique relève de l'irrésistible ascension d'un fils de la Tunisie, pétri par une culture humaniste à la Sorbonne et d'un savoir-faire acquis auprès des pionniers de la diplomatie tunisienne, à l'instar de Mongi et Taïeb Slim, Habib Bourguiba Jr, Rachid Driss, Nejib Bouziri, Mahmoud Mestiri, Mohamed Mili (UIT), et d'autres illustres grandes figures tunisiennes

M'Hamed Essaafi était, durant plusieurs années de sa carrière nationale, aux avant - postes de la jeune diplomatie tunisienne en tant qu'Ambassadeur à Londres (1964-1969), Moscou (1970-1974), Bonn (1974-1976), Bruxelles (1978-1979), et New – York. Auparavant, il était secrétaire général du ministère des Affaires étrangères (1969-1970).

L'ascension exceptionnelle d'un diplomate talentueux

Ce natif de Kélibia (le 26 mai 1930) se distingue par son calme et dire qu'il était respecté par ses voisins aussi bien que des collèges est certainement en deçà de la vérité !" Réservé" ou " mesuré'', raffiné, talentueux et doté de bonnes manières qui confirment le profil d'un haut fonctionnaire international et qui nous rappellent d'autres illustres ressortissants tunisiens qui, dès l'aube de l'indépendance, ont accédé à des postes élevés dans le système des Nations Unies.

Voilà donc une ascension exceptionnelle qui, portant des traits de caractère et d'engagement humanitaire, nous rappelle la mémoire d'un autre illustre serviteur de la communauté internationale : Feu Hedi Annabi, représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies à Haïti, décédé le 12 janvier 2010, dans les décombres du Bureau de l’ONU, à la suite du tremblement de terre qui a frappé la capitale de Haïti.

Une carrière au service de la communauté internationale

M'hamed Essaafi était porteur d'une mission humanitaire. Le secrétaire général des Nations Unies Javier Perez de Cuellar l'a nommé secrétaire général adjoint, Coordinateur de l'Office des Nations Unies pour les secours en cas de catastrophes naturelles (UNDRO). Auparavant, il était représentant du secrétaire général pour les questions humanitaires en Asie du Sud-Est et chef de cabinet de M. de Cuellar...

M'hamed Essaafi appartenait à cette lignée de tunisiens qui arboraient à la fois le privilège et la fierté d'être des pionniers du multilatéralisme.

Aujourd'hui, avec une certaine nostalgie d'une époque révolue, on ne peut s'empêcher de remarquer, qu'à l'époque, une candidature tunisienne au poste de secrétaire général de l’ONU aurait pu se concrétiser mais, force est de constater que la volonté politique n'a pas toujours été la force de notre diplomatie.

La Tunisie : un autre destin diplomatique

Notre pays aura ainsi rehaussé son rang et élargi son rayonnement au sein du système des Nations Unies. Digne représentant de la haute diplomatie tunisienne au service de la communauté internationale, voilà un homme de vocation internationale attaché au vertus universelles, en somme, un honnête homme a qui ''rien de ce qui est humain n'est étranger '', comme le disait un grand et authentique patriote de notre Ifriqiya natale, Terence.
 

Majid Chaar





 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
3 Commentaires
Les Commentaires
Ali Kanzari - 25-12-2021 10:31

Grand merci Si Magid pour cette article qui décrit le parcours exceptionnel du feu M’hammed Safi, c’est un grand patriote et bâtisseur de la diplomatie Tunisienne. Paix à son âme Ali Kanzari

Taoufik Ouanes - 25-12-2021 23:42

En tant que cadre retraité de L'ONU, le décès de Si M'hamed Essaafi représente la disparition d'une icône de la diplomatie tunisienne et onusienne. Il a servi aussi bien la Tunisie que le monde, longtemps avec compétence et abnégation. Son amabilité n'avait d'égal que son engagement humaniste. Les générations de diplomates de tous pays ont toujours apprécié sa courtoisie et sa disponibilité. Trois décennies après sa retraite, il a continué à prodiguer ses conseils judicieux et son affection à ses plus jeunes collègues. J'en ai personnellement profité et je lui en resterais toujours reconnaissant. Mes condoléances à toute sa famille et plus particulièrement à son fils Hichem et à sa fille Nejla. Paix à son âme. Maître Taoufik Ouanes

Mohamed Ali El Bekri - 26-12-2021 11:55

Merci si Majid , pour ce témoignage, Allah Yarhmou ; oui notre pays a toujours été représenté par d'excellents diplomates , femmes et hommes de trés haut niveau , qui ont rehaussé notre pays au sein de la communauté internationale . J'ai eu le plaisir et l'honneur d'en connaître quelques uns , dont Mr Kamel Morjane d'un haut niveau intellectuel , moral et humain qui était trés bien apprécié aussi bien à l'ONU qu'en Tunisie en tant que ministre de la défense nationale et ministre des affaires étrangères .

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.