News - 02.03.2021

«La Tunisie doit se donner une nouvelle direction économique et financière, le FMI demeurera son partenaire proche» affirme le chef de mission de cette institution pour la Tunisie

La Tunisie a besoin de donner une nouvelle direction à sa politique économique et financière et d'impulser fortement son programme de réformes. Le FMI demeurera son partenaire proche, toujours disponible. C’est ce qu’a déclaré le chef de mission du FMI pour la Tunisie, Chris Geiregat, en réponse à une question de Leaders. « Il est utile aux autorités tunisiennes d’expliquer la gravité de la situation économique et la fragilité des finances publiques. Un délai doit leur être laissé afin de concevoir leur vision et élaborer leurs programmes. Aussi, un dialogue national gagne à s’instaurer largement pour débattre des orientations stratégiques, et permettre ainsi aux Tunisiens de s’approprier la direction choisie. Des concessions seront certainement nécessaires pour engager les réformes. »

Au passage, le chef de la mission du FMI qui intervenait depuis Washington DC, dans un briefing de presse à distance, n’a pas manqué de pointer des maux profonds qui pénalisent l’économie et les finances tunisiennes. C’est ainsi qu’il a souligné l’importance d’améliorer la gouvernance et la gestion des entreprises publiques, ainsi que de renforcer la lutte contre la corruption.

« Nous avons eu récemment à Tunis, a indiqué Chris Geiregat, des discussions approfondies avec nos différents interlocuteurs, couvrant des domaines variés. Les autorités étaient satisfaites de la convergence de nos points de vue. Nous poursuivrons nos discussions avant de pouvoir formuler ensemble un plan approprié. »

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
2 Commentaires
Les Commentaires
Cheikhalifa Mohamed - 02-03-2021 21:08

Rien ne changerait en Tunisie sans l’adoption massive de l’énergie solaire - sur nos 150 km² de toitures/sites de consommation - en vue de remplacer - Au prorata -nos importations d’hydrocarbures , qui pèsent plus de la moitié de notre déficit commercial ; soit 7 000 000 000 Dinars / an, +/- 10%/!!! Les systèmes PV pour les maisons individuelles réduisent les émissions de CO2 liées à l'électricité des ménages de 45%, selon EUPD Research. Lorsqu'une batterie est ajoutée, les émissions de CO2 peuvent être réduites jusqu'à 85%. Pour lutter contre le changement climatique, nous devons développer du PV solaire, de manière décentralisée sur nos 150 km² de toitures et rapidement, avec stockage en batterie....déployer au moins 1 GW c/an et sur 10 ans !Ainsi on se débarrasse de l'importation du fossile tout en créant 100 000 emplois verts et en réduisant notre déficit commercial structurel de 50% !! Pour faire face à la percée spectaculaire de la Voiture Electrique,qui courant janvier dernièr => ventes de 331 031 VE : 2020 a marqué un tournant dans la stratégie des grands énergéticiens, avec une accélération de leurs investissements dans les ENRs,. EDF rehausse son objectif 2030 à 60 GW de capacités ( la Tunisie est à 62 MW c PV). De son côté, Total qui vise les 35 GW d’ici à 2025 accélère le pas en multipliant les partenariats et les acquisitions. Notre mixe électrique est à 3,3% de renouvelables, alors que la moyenne mondiale est à 17,5% de renouvelables ! Le GAP est abyssal !

Ahmed - 03-03-2021 17:34

Il faut abandonner le dinar tunisien. L'avantage d'avoir sa propre monnaie est de pouvoir faire du quantitative easing (cad imprimer de l'argent) et ainsi avoir des prêt à taux très faible voir nul qui permettent aux gens d'investir et ainsi impulser l'économie. Hors cela d'est même pas le cas en Tunisie, ainsi non seulement les taux de prêt sont très élevé mais le dinars tunisien est devenue une prison qui empêche toute action de la part des citoyens tunisien afin d'impulser l'économie via des opportunités qui existe ailleurs, ne serait-ce que par facilitation de l'export et des services dématérialisés. L'économie Tunisienne est voué à s'effondrer dans sa forme actuelle tant qu'elle persiste à opérer avec un système d'économie semi fermé, valide il y a 20 ou 30 ans, mais qui n'a plus aucun sens dans le monde d'aujourd'hui. Adoptons le dollar, l'euro ou n'importe quelle devise que nous permet leur gouvernance respective, ça n'en sera que mieux pour le pays.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.