News - 01.03.2021

La Tunisie perd un homme d’exception : Le professeur Fethi Nacef, psychiatre

Par les Drs Sofiane Zribi et Rym Gachem Attia - Ce dimanche, dernier jour du mois de février, était brumeux et triste. Les psychiatres de Tunisie l’ont accueilli avec la triste nouvelle de la disparition prématurée d’un frère, d’un ami : le professeur Fethi Nacef. Psychiatre distingué, pédagogue, chercheur, il était un travailleur sans relâche, aux qualités humaines et relationnelles sans égales.

Fethi Nacef, né le 22 avril 1966 est un pur produit de l’école tunisienne. Issu d’une famille d’intellectuels connus originaire de Gabes, il a poursuivi ses études supérieures à la faculté de Médecine de Tunis. Il a effectué sa spécialité en psychiatrie sous l’attention soutenue du Professeur Saida Douki qui lui a permis de faire un stage à l’Hôpital Sainte Anne à Paris où comme beaucoup de médecins tunisiens il s’est distingué par son excellence et son abnégation. De retour en Tunisie, c’est tout naturellement qu’il devient Assistant (1997) puis Agrégé en (2001) auprès du Professeur Douki qui lui a laissé par la suite la direction de son service après son départ à la retraite en 2009.

Plus que psychiatre, il était pédagogue et a été directeur de l’Institut Supérieur des Sciences Infirmières de Tunis pendant des années où il a formé des générations de soignants.

Fethi Nacef a créé une véritable équipe de psychiatres engagés autour de lui. Passionné comme son mentor le Pr Douki, par les troubles bipolaires, c’est un centre d’excellence des soins de cette maladie qui a vu le jour, sous sa férule, dans le pavillon Avicenne de l’hôpital Razi. Les jeunes résidents se bousculaient pour y effectuer un stage ou participer à des travaux. Fethi Nacef les a toujours accueillis avec gentillesse et le large sourire que tout le monde lui connait. Il était l’auteur de plusieurs publications internationales de grande qualité.

Fethi ne savait pas et ne voulait pas dire non, constamment présent dans son service à l’écoute de tout le personnel soignant. Il a été président du comité médical pendant plus de six ans et a accompli de grandes prouesses. Il était dévoué corps et âme à la psychiatrie tunisienne, rassembleur, doté d’une intelligence sociale unique.

Les associations scientifiques perdent en lui un conférencier hors pair et un organisateur intelligent. C’est tout naturellement que la Société Tunisienne de Psychiatrie dont il est membre de son comité exécutif ou l’Association Tunisienne des Psychiatres privée ou encore l’Association Forum Bipolaire ou celle des Psychiatres universitaires, le pleurent et lui ont rendu un vibrant hommage.

Marié et père de deux garçons, il était avec eux plus qu’un père un ami et un confident. Parti à la fleur de l’âge, au moment ou tant de malades et tant de jeunes confrères ont encore un grand besoin de lui, Fethi Nacef laissera le souvenir persistant d’un homme d’exception qui a servi la Tunisie.

Puisse sa famille, sa femme et ses enfants trouver dans ces quelques mots, un réconfort dans ce moment si pénible pour eux comme pour nous.


 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
hayet - 01-03-2021 14:42

Bel hommage rendu à notre cher confrère Fethi Nacef psychiatre distingué par ses compétences professionnelles et ses relations humaines Nous garderons les meilleurs souvenirs de sa collaboration Paix à son âme

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.