News - 18.02.2021

Semaine des Zones Humides : Mettre en évuidence l'apport de ces zones à la préservation des ressources en eau

Par Mohamed Boufaroua - Les zones humides sont des étendues de lacs, de sebkhas, de marais, de fagnes, de tourbières, ou d'eau naturelles ou artificielles, permanentes ou temporaires où l'eau est statique ou courante, douce, saumâtre ou salée, y compris les rivages fréquentés par les oiseaux d'eau. Ce sont des milieux d’une grande productivité biologique, végétale et animale et constituent de ce fait des habitats d’un intérêt inestimable pour l’Homme sur le plans socio-économique, culturel, éducatif et récréatif.

La Convention internationale sur les zones humides d’importance internationale, plus connue sous le nom de Convention de Ramsar, est un traité international qui prône la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides. C’est le seul traité mondial portant sur un seul écosystème.

Considérées habituellement comme des zones à l’abandon ou des foyers de maladies, les zones humides sont vitales pour l’humanité et cela, à plus d’un titre:

Les zones humides sont la source de l’eau douce;

Les zones humides nourrissent l’humanité;

Les zones humides sont les amortisseurs de la nature (impact des crues, tsunamis, ouragans, …);

Les zones humides jouent un rôle critique pour la biodiversité;

Les zones humides créent des produits et moyens d’existence durables.

La Journée Mondiale des zones Humides, célébrée annuellement au mois de Février, constitue une occasion pour sensibiliser le public à l’importance des zones humides pour l’homme et notre planète.

Pour cette année, Le Secrétariat de la Convention de Ramsar a choisi pour l’édition 2021 de la Journée Mondiale des Zones Humides (JMZH) le thème «Zones humides et eau» pour mettre en évidence le rôle primordial joué par les zones humides et la coexistence inséparable avec les ressources en eau.

Nous traversons une crise de l’eau douce de plus en plus grave qui menace tant les êtres humains que notre planète. Nous utilisons plus d’eau douce que la nature ne peut en reconstituer, détruisant ainsi l’écosystème dont dépendent le plus l’eau et toute forme de vie – les zones humides.

La campagne 2021 met en évidence la contribution des zones humides à la quantité et à la qualité de l’eau douce sur notre planète. L’eau et les zones humides sont liées dans une coexistence inséparable qui est vitale pour la vie, notre bien-être et la santé de notre planète.

Dans ce cadre, la Semaine des Zones Humides sera organisée conjointement par le Fonds Mondial pour la Nature-Afrique du Nord (WWF-NA) et la Direction Générale des Forêts (DGF) du 22 au 25 Février 2021 de 10h à 13h chaque jour.

Cette année, et considérant les conditions de sécurité dues au Covid 19, l'évènement sera organisé en ligne. Une salle a été réservée à l’hôtel Golden Tulipes El Mechtel pour les intervenants et les journalistes.

L’allocution de l’ouverture sera assurée par  le Directeur Général des Forêts Mr Mohamed Boufaroua et par La  Coordinatrice du Département Eau Douce au sein du Fonds Mondial pour la Nature- Afrique du Nord (WWF-NA) Mme Imen Raies.

L’évènement permettra de rassembler en plus des principales parties prenantes impliquées dans la gestion des zones humides tunisiennes à l’échelle nationale, régionale et locale, des médias locaux et nationaux (TV, radios, presse écrite et en ligne) pour couvrir l’évènement et participer aux débats.

Note aux éditeurs

Le projet GEMWET «Conservation et Développement Durable des Zones Humides Côtières à Hautes Valeur Ecologique» dans le cadre duquel est organisé cet évènement, est mis en œuvre à Ghar El Melh dans l’objectif de contribuer au développement économique, socioculturel et écologique autour des zones humides de la ville et en particulier de la lagune du même nom.

Le Projet est mené par le Fonds Mondial pour la Nature – Afrique du Nord (WWF NA)en partenariat avec un ensemble de partenaires régionaux et nationaux : Stichting Bird Life Europe, Association des Amis des Oiseaux (AAO), Global Water Partnership Mediterranean (GWP-Med), Centre d’Activités régionales du programme d’Actions prioritaires de l’ONU Environnement (CAR/PAP), Institut National Agronomique de Tunis (INAT) , Tour du Valat (TdV) et le Centre de la Coopération pour la Méditerranée de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature en Méditerranée (IUCN Med)

Mohamed Boufaroua
Ingénieur Général, PhD
Directeur Général des forêts
Ministère de l'Agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.