News - 28.01.2021

Covid 19 en Tunisie: La feuille de route pour la sortie de crise en trois mois

Par Dr Faiez Amouri - En cette période de crise sanitaire qui frappe notre pays, J’ai voulu vous faire parvenir mon point de vue concernant cette maladie et contribuer à la gestion de cette crise par la proposition d’une feuille de route de trois mois comportant des mesures préventives, diagnostiques et thérapeutiques concernant la  Covid 19.

Je me permets également de vous faire parvenir mes préoccupations concernant la situation sanitaire actuelle en Tunisie.

La situation actuelle est grave, avec plus de 3000 cas diagnostiqués par jour et plus de 100 décès journalier. La sonnette d’alarme est déjà tirée avec la saturation du système de soins. La situation va s’aggraver prochainement en l'absence de mesures radicales prises urgemment.

D’ici la fin du mois de Mars 2021, nous allons assister à un effondrement du système de santé en Tunisie avec un chaos sanitaire ou nous allons assister à des scènes pire qu’on a pu voir en février 2020 en Italie. Tout en sachant que le système de santé en Italie est beaucoup plus organisé et performant que le système tunisien. Nous allons vivre une situation dramatique ou des patients nécessitant une prise en charge en milieu hospitalier, ne trouvent plus de l’oxygène pour respirer. C’est plus néfaste et catastrophique que la faim. Ce jour-là, espérant que ça n’arrivera jamais en Tunisie, on va déplorer nos proches et notre sort va impacter forcement l’économie. C’est la raison pour laquelle je vous propose une feuille de route permettant de sortir la Tunisie de ce cauchemar en trois mois. Nous jouons contre le temps, tout retard ne peut être que dramatique et rien ne sert à courir, il faut partir à point.

Première phase - Du 1 Février au 28 Février 2021: 4 semaines

A/ Un confinement strict et total avec port obligatoire des masques

Le confinement total et strict constitue le meilleur moyen de protection et de prévention collective. La Tunisie a adopté cette stratégie  le 22 mars 2020, au moment où le pays a enregistré 54 cas de Covid 19 avec une hausse de 15 cas en 24 h permettant ainsi d’éradiquer complètement cette maladie durant la première vague.

1/ Le confinement général et strict à domicile de toute la population s’impose urgemment pendant un mois.

2/ Fermeture des Cafés, des bars, des restaurants, des centres de loisirs, des mosquées, des cinémas, des marchés, des grandes distributions, des commerces non essentiels, des écoles, des  lycées et des facultés.

3/ Arrêt des transports publics dans tout le pays ; taxis, bus, métro, Louages, Trains.
Avec maintien du transport aérien et maritime.

4/Confinement obligatoire de 48h de tous les voyageurs qui arrivent en Tunisie dans des hôtels à leurs charges avec un test PCR obligatoire 72h avant l’embarquement et le lendemain de l’arrivée.

5/ Une fenêtre  d’approvisionnement de 5 h par jour, de 8 h à 13h, du lundi au vendredi : Seulement Les commerces d’alimentation, les bureaux à tabac, les boulangers,  continuent à fonctionner  pendant la période d’approvisionnement. Le samedi et le dimanche, Tous les commerces sont fermés.

6/ Le déplacement est autorisé seulement à une distance de 1 km maximum du domicile de résidence avec une attestation de déplacement obligatoire à remplir avant le déplacement mentionnant ; le nom, prénom, la date de naissance, le numéro de la CIN, l’adresse, la date, l’heure et le motif du déplacement. Des contrôles policiers seront effectués et toute infraction est punissable par une amende de 120 dinars et de 1000 dinars en cas de récidive.

7/ Un couvre-feu général dans tout le pays à partir de 14h jusqu’ à 7h du lundi au vendredi et de 24h le samedi et le dimanche.

8/ Interdiction des rassemblements, des manifestations, des mariages, des cérémonies de funérailles (maximum 20 personnes).

9/ Sont autorisés à travailler les fonctionnaires dans les secteurs vitaux: la santé, les militaires, les forces de l’ordre, la justice,  les travailleurs dans les secteurs de la presse, la communication, la télévision, la radio,  l’énergie,  la STEG,  la SONEDE, la poste, la télécommunication, les banques, les aéroports, les ports, le transport de marchandise et l’agroalimentaire.

10/ Le port de masque est obligatoire dans la rue, l’espace public et dans les lieux de travail  avec une amende de 120 dinars en cas de non-respect et de 1000 dinars en cas de récidive.

11/ Instaurer le télétravail dans toute l’administration publique et dans le secteur privé.

12/ Instaurer un service d’approvisionnement alimentaire gratuit à domicile dans les mairies pour la classe sociale défavorisée et les personnes âgées.

13/ Obliger la grande distribution à ’instaurer un service de livraison à domicile gratuit.
Les grandes distributions ne peuvent pas recevoir les clients sur place.

14/ Suspension pendant un mois du remboursement des prêts bancaires, du paiement des loyers pour les personnes physiques et morales.

15/ la loi de solidarité nationale Covid19: Faire passer en urgence une loi au parlement,  qui consiste à diminuer tous les salaires  du secteur public à 500 dinars (uniquement pour le mois de février 2021). Cette mesure concerne seulement les salariés de la fonction publique qui sont en confinement obligatoire y compris les parlementaires, les ministres et le président de la république ainsi que les retraités. En contrepartie, verser une prime de solidarité de 500 dinars à tous les travailleurs indépendants et dans le secteur privé qui ont été obligés de se confiner.
Instaurer une taxe exceptionnelle pour les tunisiens résidant à l’étranger de 500 dinars.
Les étudiants et les enfants moins de 18 ans sont exemptées de cette mesure.

B/ Dépistage et diagnostic de masse avec isolement obligatoire des  cas positifs:

Le mode de contamination interfamiliale est le plus répandu en Tunisie, pour cette raison, il faut isoler les cas positifs et les surveiller et les traiter.

1/ Généraliser les tests rapides antigéniques de dépistage dans les pharmacies et chez les médecins traitants et les laboratoires d’analyses médicales. (Gratuit).

2/ Prise en charge à 100% Par la CNAM des tests PCR sous réserve d’ordonnance médicale.   

3/ Autoriser Tous les laboratoires d’analyses médicales de pratiquer les tests PCR et les tests sérologiques.

4/ Transformation des hôtels en  centres d’isolement des cas positifs avec une location de 3 mois de ces hôtels par l’état Tunisien. L’état prend en charge les salaires du personnel hôtelier et de l’accommodation et des charges pendant 3 mois. Une collaboration étroite entre le ministère de la santé et le ministère du tourisme est nécessaire.
Chaque hôtel dispose d’une équipe médicale et paramédicale avec un suivi journalier des patients. La durée d’isolement varie entre 10 et 14 jours.

5/ Mise en place d’un protocole national thérapeutique de prise en charge des patients Covid 19 en stade pré hospitalier servant de Guidelines nationales.

6/ Transfert des patients isolés dans les hôtels vers les hôpitaux ou les cliniques en cas d’aggravation des signes. L’état s’engage à assumer les frais de soins en cas de transfert vers les structures de soins privées.

7/ Mise en place d’une plateforme téléphonique  médicale Covid 19, 24h/24h, dans chaque gouvernorat: comportant des médecins et des internes en médecine, dont le rôle est de recevoir les appels téléphoniques des patients présentant des signes cliniques de la Covid 19, de faire le diagnostic positif, d’identifier la population à risque et de déceler les patients graves avec des signes respiratoires nécessitant une hospitalisation urgente. Une synchronisation est nécessaire entre la plateforme médicale, le SAMU et les services de réanimation.

En cas de forte suspicion de la Covid 19, sans signes de gravité, le médecin pourrait prescrire une ordonnance et l’envoyer au patient par voie électronique. Le patient démarrera ainsi son traitement précocement à domicile avec un suivi médical téléphonique journalier.

Un transfert vers un centre d’isolement Covid est proposé également dans ce cas.

C/ La vaccination

La vaccination de plus de la moitié de la population est le seul moyen à l’heure actuelle pour éradiquer la maladie à long terme.

Durant cette première phase, il est urgent de commander un vaccin à fin de démarrer la vaccination.

La population cible  durant cette première phase : le personnel de soins, les forces de l’ordre, les militaires, dont l’âge  est plus de 40 ans.

Deuxième phase - Du 1 Mars au 4 Avril  2021: 5 semaines

Cette Deuxième phase va être marquée par le début du déconfinement.

1/Le port de masque est obligatoire dans la rue, l’espace public et dans les lieux de travail  avec une amende de 120 dinars en cas de non-respect et de 1000 dinars en cas de récidive.

2/ Ouverture des écoles, des lycées.

3/Ouvertures des restaurants et des cafés avec autorisation uniquement des ventes emportées.

4/Ouvertures des commerces non essentiels, des marchés et de la grande distribution.

5/Ouvertures des administrations publiques et retour au travail du secteur privé.

6/ Reprise du transport en commun uniquement pour les taxis collectifs et individuels et les louages.

7/Interdiction des déplacements entre les gouvernements sauf motifs professionnels et exceptionnels avec une attestation de déplacement obligatoire.

8/ Allègement du couvre-feu de 18h à 6h tous les jours.

9/Poursuite de l’interdiction des manifestations et des rassemblements.

10/Confinement obligatoire de 48h de tous les voyageurs qui arrivent en Tunisie dans des hôtels à leurs charges avec un test PCR obligatoire 72h avant l’embarquement et le lendemain de l’arrivée.

11/Isolement obligatoire des cas positifs  dans les hôtels d’isolement Covid, les surveiller, les traiter et les transférer vers les structures de soins en cas d’aggravation.

12/Elargir la compagne de vaccination pour toute la population âgée de plus de 60 ans.

Troisième phase - Du 5  Avril  au 2 Mai 2021: 4 semaines

Cette Troisième  phase va être marquée par l’allègement du  confinement.

1/Le port de masque est obligatoire dans la rue, l’espace public et dans les lieux de travail  avec une amende de 120 dinars en cas de non-respect et de 1000 dinars en cas de récidive.

2/Ouverture des facultés.

3/ Ouverture des mosquées, la prière des vendredis reste interdite.

4/Ouverture complète des restaurants, des cafés (interdiction de la chicha) et des bars.

5/Reprise complète des transports en commun.

6/Autorisation des déplacements entre les gouvernements.

7/ Allègement du couvre-feu de 20h à 5h tous les jours.

8/Poursuite de l’interdiction des manifestations et des rassemblements.

9/Confinement obligatoire de 48h de tous les voyageurs qui arrivent en Tunisie dans des hôtels à leurs charges avec un test PCR obligatoire 72h avant l’embarquement et le lendemain de l’arrivée.

10/Isolement obligatoire des cas positifs dans les hôtels d’isolement Covid, les surveiller, les traiter et les transférer vers les structures de soins en cas d’aggravation.

11/Elargir la compagne de vaccination pour toute la population âgée de plus de 50 ans.

Quatrième  phase: A partir du 3 Mai 2021

C’est la phase de résolution et le retour à la vie normale avec quelques précautions.

1/ La fin du couvre-feu.

2/Le port obligatoire des masques dans les administrations, les mosquées, les lieux de rassemblement clos et les transports en communs.

3/Confinement obligatoire de 48h de tous les voyageurs qui arrivent en Tunisie dans des hôtels à leurs charges avec un test PCR obligatoire 72h avant l’embarquement et le lendemain de l’arrivée.

4/Isolement obligatoire des cas positifs dans les hôtels d’isolement Covid, les surveiller, les traiter et les transférer vers les structures de soins en cas d’aggravation.

5/Elargir la compagne de vaccination pour toute la population âgée de plus de 40 ans.

A partir du 3 mai 2021, la Tunisie va pouvoir éradiquer complétement cette maladie avec la vaccination de plus de la moitié de la population, elle devient ainsi une destination safe, pouvant accueillir les touristes des quartes coins du monde en imposant des règles strictes de confinement obligatoire de 48 h pour tous les visiteurs.

Cette feuille de route constitue à l’heure actuelle, le seul moyen permettant de Contrôler cette pandémie dans notre pays.

Dr Faiez Amouri
Médecin Anesthésiste Réanimateur

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
4 Commentaires
Les Commentaires
DCHICHA Slaheddine - 28-01-2021 22:29

Votre feuille de route dessine une dystopie qui combine les délices du cauchemar et les douceurs d'un camp de concentration.

Cherif - 29-01-2021 09:04

C'est une belle utopie ! ! !

Hassen TELMOUDI - 29-01-2021 17:07

Bravo. j'adhère volontier. A partager et à diffuser, quitte à en faire un référendum public Que les dirigeants concernés en prennent conscience sans hésitation. Les dirigeants sont responsables devant Dieu et devant cette population (victime). Mais on aura sûrement besoin -pour ça- d'un vraie ZAÏM, d'un vraie leader à l'instar de SADDAM ou même de HITLER !!!

Riadh Kortas - 30-01-2021 13:14

Docteur, je considère votre avis très pragmatique et certainement bien fondé toutefois , je pense que votre feuille de route tiendrait la route à condition que d'une part le Gouvernement , La Présidence et le Parlement soient à la hauteure de la situation pandémico-socio-economique du pays. D'autre part et entre autres, la classe fragile devrait avoir l'accès gratuit aux moyens de protection et de survie nécessaires. La fermeté et la justice devraient être appliquées à tous les niveaux. Malgrés qu'un sentiment d'utopie domine ma pensée en écrivant ses lignes . je garde ma foie en Allah qui seul nous ouvrira le chemin du salut.Je garde un espoir au tout puissant Enfin ä travers votre article et les commentaires constructives qui en découlent je salue les soldats en blouse blanche et je prie le tout puissant de nous proteger. A bon entendeur, Salut.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.