News - 18.01.2021

Commémorer le18 janvier 1952, c'est s'acquitter du devoir de mémoire

Ils n’ont eu de cesse depuis 10 ans  de nous répéter que l’histoire  de la Tunisie commençait le 14 janvier 2011 dans l’espoir de nous faire oublier le 18 janvier 1952 et de nous faire accroire qu'ils étaient les sauveurs de la Tunisie. Peine perdue. Les Tunisiens n’ont pas la mémoire courte. Cette date, tout comme le 20 mars 1956 ou le 9 avril 1938 a marqué d'une trace indélébile notre longue histoire.

Pour ceux qui n'étaient pas nés encore ce jour-là ou ceux pour qui cette date évoque simplement une rue, le 18 janvier 1952, c'est la date de l’arrestation des dirigeants destouriens et en premier lieu Bourguiba et le déclenchement de la lutte armée contre qui durera près de 3 ans pour finalement aboutir à l'indépendance.

Commémorer le 18 janvier, c'est raviver le sentiment national, c'est renforcer notre sentiment d’appartenance à ce pays.

 

 

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
walii eddine - 18-01-2021 19:56

L'occultation de la date du 18 janvier a commencé avec Ben Ali qui l'a rayée du la liste des fêtes nationales dès sa prise de pouvoir en même temps que les dates du 1er juin et du 3 août. Je n'ai pas souvenir que quelqu'un ait osé, à l'époque, protester contre cette décision. Le courage (Errjoulia) - dit le proverbe populaire - est bien intermittent.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.