News - 27.10.2020

L'apport immense du Pr Mohamed Gueddiche à la cardiologie tunisienne

En souvenir

Par Professeur Edmond Bertrand - J’ai eu l’honneur et le plaisir d’être le premier président de l’Association franco-tunisienne de cardiologie. J’ai alors beaucoup apprécié l’aide que nous a apportée le professeur Mohamed Gueddiche, président de la Société tunisienne de cardiologie, sans qui rien n’aurait été possible. Maintenant qu’il nous a quittés, je salue sa mémoire avec tristesse et le remercie encore pour la collaboration active et indispensable qui a été la sienne.

Sur «l’autre rive » où il est maintenant puisse-t-il être heureux et entendre l’expression de ma reconnaissance et celle des cardiologues français de notre Société.

Histoire d’une association

Par Professeur Mohamed Ghannem - En 1993, après accord de la Société française de cardiologie, j’ai proposé au Pr Mohamed Gueddiche, alors président de la Société tunisienne de cardiologie, la création de l’Association franco-tunisienne de cardiologie. Ce projet l’a immédiatement séduit. Très enthousiaste, il a mis tout en œuvre pour qu’un premier congrès soit organisé, et cela était une grande réussite tant sur le plan scientifique que sur le plan humain. Ce congrès était devenu un rendez-vous annuel incontournable de rencontre entre cardiologues français et tunisiens. L’annonce de la date de ce congrès figure même sur les agendas des sociétés française et même européenne de cardiologie (voir documents de la Société française de cardiologie).

Durant toute cette période, j’ai assuré le secrétariat général de l’association et je suis témoin de l’apport considérable du Pr Gueddiche aux échanges entre les sociétés tunisienne et française de cardiologie. Ce rapprochement entre cardiologues des deux pays a créé un lien très fort d’amitié qui perdure jusqu’à présent et dont profitent de nombreux résidents tunisiens en cardiologie pour se former dans les meilleurs services de cardiologie en France. Le dernier congrès franco-tunisien s’est tenu en 2010…L’aventure s’est arrêtée en 2011.

Nous conter l’incontable

Par Zeineb Farhat - Général, professeur de cardiologie, ministre-conseiller, directeur de l’Hôpital militaire, Docteur Mohamed Gueddiche est parti laissant sa tendre bonhomie, sa simplicité et ses fous rires (surtout quand c’est politiquement incorrect de la part de Taoufik Jebali). Un jour dans une grande réception, il nous a tendrement enlacés et a déclaré : «C‘est dur d’avoir des amis artistes. Et, en plus, eux, ils ne m’ont jamais rien demandé»...

Adieu Si Mohamed. Mon espoir était un journal que vous auriez tenu pour nous «conter» l’incontable !.

Lire aussi

Rachid Mechmèche: La cardiologie et la faculté de Médecine redevables au Pr Mohamed Gueddiche

Mohamed Gueddiche: Un humaniste au grand cœur
Dr Mohamed Gueddiche: Chef d’école, un homme d’une remarquable bonté




 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.