News - 18.10.2020

Dr Faiez Amouri : Le protocole thérapeutique précoce à domicile du Covid-19

Par Dr Faiez Amouri  - Le virus SARS COV 2 est un virus à ARN appartenant à la famille des corona virus, La maladie s’appelle la Covid-19, elle s’est répandue à partir de la ville de WHUN en chine au mois de décembre 2019 selon le mode pandémique. Cette maladie constitue un problème de santé mondial d’autant plus qu’il n y a  actuellement, ni  un traitement antiviral spécifique, ni un vaccin, ni un traitement à base d’anticorps.

Plusieurs milliers de décès  sont constatés actuellement chaque jour dans le monde.

Une augmentation des complications thromboemboliques a été observée chez les patients atteints de Covid-19. Celles-ci se manifestent par des embolies pulmonaires ou des micro thromboses systémiques sous forme de microangiopathie affectant les poumons, le cerveau, le foie, les reins, la peau et les intestins.

La Covid-19 est grave à cause des complications thromboemboliques  observées à partir du septième jour du début des signes cliniques et  provoquant  une  détresse respiratoire  aigüe surtout chez les patients âgés, les obèses et les patients souffrant d’immunodépression et de comorbidité cardiorespiratoire; d’où notre approche visant à diagnostiquer et à traiter précocement et à domicile les patients Covid-19  avant l’apparition des signes de détresse respiratoire à fin de diminuer le nombre de passage aux formes graves. Une stratégie qui pourrait être adoptée dans un cadre de politique de santé nationale, pilotée par le  conseil scientifique de lutte contre le Covid-19.

1/ Le confinement général n’est pas la solution

On peut vivre avec des mesures de distanciation sociale et de protection individuelle avec le respect des règles d’hygiène. Le confinement général ne fait qu’ajourner la propagation du virus et le résultat du confinement  n’est palpable qu’après trois mois.

2/Le confinement ciblé et spécifique est la règle

On peut confiner la population à risque, les personnes âgées, les obèses, les immunodéprimés et les dialysés.

3/ Mise en place d’une plateforme téléphonique  médicale Covid 19,  24h/24h, dans chaque gouvernorat: comportant des médecins et des internes en médecine, dont le rôle est de recevoir les appels téléphoniques des patients présentant des signes cliniques de Covid -19, de faire le diagnostic positif, d’identifier la population à risque et de déceler les patients graves avec des signes respiratoires nécessitant une hospitalisation urgente. Une synchronisation est nécessaire entre la plateforme médicale, le SAMU et les services de réanimation

En cas de forte suspicion de Covid-19, sans signes de gravité, le médecin pourrait prescrire une ordonnance et l’envoyer au patient par voie électronique. Le patient démarrera ainsi son traitement précocement et à domicile avec un suivi médical téléphonique journalier.

4/Le protocole thérapeutique précoce à domicile du Covid -19

Chez les patients symptomatiques. Les enfants, les femmes enceintes, les insuffisants rénaux et les patients asymptomatiques sont exclus du protocole.
Le protocole est basé sur deux volets, une double antibiothérapie pendant 5 jours et une anticoagulation à base d’héparine à bas poids moléculaire pendant 10 jours selon le modèle suivant:

AZITHROMYCINE 500: 1 comprimé par jour pendant 5 jours.

CEFIXIME 200: 1 comprimé, deux fois par jour pendant 5 jours. (Si pas d’allergie à la pénicilline).
Chez les obèses et/ou les patients âgés de plus de 40 ans, une anticoagulation  précoce pendant 10 jours, permet d’empêcher les complications thromboemboliques et la progression vers les formes graves, réduisant ainsi la mortalité chez les patients atteints de Covid-19. Les patients qui sont déjà sous traitement anticoagulant oraux sont exclus.

ENOXAPARINE SODIQUE 6000 UI/0.6 ml: Une fois par jour si poids inférieur à 80 Kg.

ENOXAPARINE SODIQUE 6000 UI/0.6 ml: Deux fois par jour si poids entre 80 et 100 Kg.

ENOXAPARINE SODIQUE 8000 UI/0.8 ml: Deux fois par jour si poids supérieur à 100 Kg.

Le protocole thérapeutique doit  démarrer le plus tôt possible durant les 3 premiers jours du début des signes cliniques et après avis médical et délivré en pharmacie sous ordonnance médicale.

5/ La prescription du test PCR n’est pas obligatoire en cas de signes cliniques fortement évocateurs: Problèmes de coût et de disponibilités. On peut démarrer le traitement sans le test PCR.

6/Le traitement prescrit contre le Covid-19 doit  être pris en charge à 100% Par la sécurité sociale

Le but de notre protocole thérapeutique (Covid-19 Ambulatory Early Treatement) est d’offrir un traitement efficace,  inoffensive, sans effets indésirables majeurs destiné à une large population en ambulatoire. Ce traitement précoce permettra la diminution des complications thromboemboliques et la prévention de l’évolution vers les formes graves et l’hospitalisation en milieu de réanimation.

Dr Faiez Amouri
Anesthésiste Réanimateur à Paris 16






 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
2 Commentaires
Les Commentaires
Covid 19 patient. - 18-10-2020 13:48

Thank you Dr Amouri .I was covid 19 patient in july and i used your mentioned protocol .Very effective and successfull.Thanks again and keep it up Dr.

Dridi Abdelaziz - 18-10-2020 19:20

Un grand merci pour ces éclaircissements.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.