News - 02.06.2020

Habib Ofakhri: In vino veritas

Terre de vignobles, de figuiers et de malt, la Tunisie est réputée depuis l'Antiquité pour ses vins, spiritueux et bière. A ceci s'ajoute la sève fermentée du palmier...

Le Tunisien est généralement réputé pour son penchant pour la dive bouteille et la fête...

Au cours de l'année, il ne se  prive  point d'en  biberonner, autant et pour longtemps que les prix des boissons alcoolisées  restaient à la portée des bourses...

Au mois du jeûne (Ramadan), le pays entre dans une  forme de «schizophrénie collective.»

Le rythme du sommeil, de l'activité  et du mode de vie basculent vers "une religiosité" de façade  pour les uns et de frustration pour d'autres.

C'est que l'absence de tolérance (critique) et la posture du respect feinte de la convivialité socio-familiale empêchent  d'aborder ouvertement des sujets tabous, telle  la liberté  de conscience...

A cela s'invite une réglementation prohibitive  qui remonte  à l'ère de la colonisation ottomane ou pour ménager quelque sensibilité dite" religieuse"... Anachronisme dans un pays ouvert au tourisme international.

Pour des invétérés, Ramadan s'assimile à un tempo de sevrage "volontaire."

D'autres, s'enfichent en aménageant leur stockage à l'avance.

Cependant, tous les buveurs n'ont pas les moyens de ces derniers. Prenant leur mal en patience, ils attendent la fin du mois du jeûne pour "prendre leur revanche ", disent-ils...Sauf que les trois jours suivants la fin de ce mois, bistrots et débits d'alcool restent clos. 

Une frustration supplémentaire. Ils se tournent soit vers le  circuit de vente informelle soit vers le bricolage.

Le dernier drame de ce bricolage a fait, en une journée, au moins 70 victimes dont 7 morts du vin frelaté (un mélange douteux à l'alcool éthylique)... Et ceci, rien que dans une seule bourgade du centre du pays. Aucun  bilan n'a été communiqué pour les autres régions, sauf pour une autre localité du centre (encore!) où un hôpital a alerté sur le cas de deux jeunes admis pour "methylisme". Aux dernières nouvelles, ils ont pris la poudre d'escampette après avoir perdu l'usage de leurs yeux. Aveugles donc, nul ne sait dans quelle direction, ils se sont dirigés.

"En moins de 24 heures, cette beuverie a  failli faire plus de morts que le Covid-19 en trois mois!"s’exclame - sérieusement - un humoriste.

Triste vérité s'il en est...Fortement fiscalisé, en Tunisie, les spiritueux   devraient être mis en vente libre toute l'année pour éradiquer le phénomène de la vente illicite tout en menant des campagnes de sensibilisation aux méfaits de l'alcool  afin d'éviter de tels drames. 

Si sous d'autres cieux, plus cléments, la vérité résidait dans le vin, il semble  que dans nos murs, la vérité serait mortelle au goût du  vin...

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.