News - 03.04.2020

Samir Hamza : Des robots UVC de désinfection et d’inactivation des virus, bientôt opérationnels

La pandémie de coronavirus qui secoue notre monde depuis plus de trois mois a plongé l’économie mondiale dans une crise sans antécédent. Nous sommes entrés dans un monde nouveau où rien ne sera plus comme avant. Une crise sanitaire, économique et peut-être financière demain. Une crise où la santé mondiale est gravement menacée selon l’OMS. Notre savoir-faire innovant devrait être opérant plus qu’avant.

Une nouvelle société est en train d'être mise en place, ceux qui ne s'y adaptent pas comme les Bédouins seront effacés. Une opportunité nous vienne pour changer nos paradigmes et nos ambitions inaptes à suivre les avancées des nouveaux techniques.

Consortium recherche, développement et innovation technologique (RDIT) mis en place

Afin de mettre en place ensemble une volonté de trouver des solutions adaptées permettant d’aider à contenir la diffusion monstrueuse de cette pandémie revêche, un consortium de compétences en conception et modélisation des systèmes mécaniques, microélectronique et robotique, d’enseignants-chercheurs et d’ingénieurs, se sont regroupés pour former à distance un consortium de recherche, développement et innovation technologique afin de concevoir, modéliser et valider des dispositifs robotisés pour la désinfection des espaces soupçonnés d’une contamination nécessitant l’arrêt des activités dans les espaces de soins publiques et privés. Nos compétences scientifiques et technologiques participent au partage de leur savoir-faire et leurs expertises dans le cadre de ce consortium aux fins de bien réussir cette action pour la lutte contre le coronavirus.

Problématique

La meilleure mesure à prendre pour freiner la contagion par ce virus à couronne est essentiellement la désinfection des lieux et des équipements, principalement médicaux. Le virus peut survivre sur les surfaces pendant plusieurs heures, mais des simples désinfectants peuvent le tuer.

La technique de la désinfection par le rayonnement ultra-violet de l’air, de l’eau et de la surface est basée sur l’influence bactéricide et virucide de ce rayonnement. Le maximum de la sensibilité des micro-organismes est inhibé par des moyennes longueurs d’onde. Le traitement par UVC, induit des réactions photochimiques, qui altèrent le DNA et le RNA des microorganismes qui perdent leurs capacités de se reproduire (deviennent inactifs).

La production des robots destructeurs de virus a connu une forte progression en raison de la pandémie de coronavirus. Ce dans ce cadre que ce consortium va œuvrer pour mettre en place un robot désinfecteur.

Des robots pour combattre la maladie de COVID-19

Notre travail porte sur une technique de désinfection des espaces et des objets et provoque l’inactivation des particules virales par méthode physique (UVC). Cette méthode fait appel à un certain nombre de techniques originales:

L’utilisation des lampes et des néons UVC et UVC lointain pour provoquer l’inactivation des virus par méthode physique.
La conception d’un dispositif permettant de diffuser la lumière UVC pendant une durée bien déterminée avec une intensité près réglée en vue de l’inactivation des particules virales.
La mise au point des dispositifs embarqués autonomes et portatifs adaptés aux espaces et aux objets à les désinfecter (service d’urgences, les blocs opératoires, les banques, les avions, l’air, …) et réduire ainsi les risques de contaminations des personnes qui en font usage.

Le dispositif mis en place concerne un robot de désinfection comprenant un système modelable de désinfection aux ultraviolets amovibles comprenant un ensemble de lampes et néons UVC, une base mobile et un système embarqué pour émettre des irradiations UVC ciblées, correspondant à une dose de désinfection aux UVC prédite, sur des surfaces ciblées à l'emplacement à désinfecter. Huit ampoules brillantes comme un sabre laser émettent une lumière ultraviolette concentrée du type UVC. La durée de l’émission UVC est d’environ 10 à 30 minutes qui est fonction de l’espace à désinfecter.

En fonction des températures et du taux d’humidité, le virus peut survivre quelques heures, voire quelques jours, sur diverses surfaces si elles ne sont pas désinfectées correctement. Des tests microbiologiques sont en cours pour valider l’efficacité du dispositif contre le coronavirus, nous pouvons garantir son mode opératoire efficient. Cette innovation technologique proposée au meilleur prix aide à combattre efficacement et principalement le virus sans endommager le matériel dans les espaces à désinfecter.

Notre dispositif utilise la lumière UVC et UVC-lointain (207–222 nm) concentrée et émise par des robots lorsqu'ils se déplacent dans les espaces à désinfecter. La lumière UVC a un effet germicide qui détruit pratiquement toutes les bactéries, les virus et autres microbes nuisibles en endommageant leur ADN et leur ARN, les empêchant de se multiplier.

L’alimentation des néons d’ultraviolets est réalisée à travers une alimentation en courant continu de 24V produite par une batterie qui est constituée de plusieurs accumulateurs et d’une autonomie d’environ  10 heures.

Principaux avantages du dispositif présenté

Cette technique présente de multiples avantages, dont en particulier:

Réduire le temps nécessaire pour une désinfection de 80%.
Nécessite moins d’entretien.
Facile à déployer.
Modulable selon l’espace à désinfecter et les moyens mis à disposition.

Interpellations et perspectives

La situation dans laquelle nous sommes aujourd'hui est grave et demande plus d'unité et de solidarité pour faire face à cet ennemi commun.

Innover est une passion, un art mais surtout une mission délicate et une lourde responsabilité. Réussir ou échouer en dépend largement. Innover, ce n'est pas faire de l'apprentissage de certains, mais l'affaire de tous. C'est un enjeu déterminant. Chaque intervenant doit donc avoir comme but primordial de relever le défi de la réussite, voire de l'excellence en ayant comme souci permanent d'innover, de donner aux apprentissages un "pouvoir motivant" qui est de nature à satisfaire un besoin, qui est aujourd’hui commun. C’est de sauver des vies!

Enfin, je ne peux que remercier les initiatives et le dévouement des membres de ce consortium pour aider à la mise en place d’un dispositif robotisé pour la désinfection des espaces.

Pr. Samir Hamza
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
Touhami Bennour - 04-04-2020 00:04

Toute innovation technonologique est la bien venue mais il faut penser serieusement á l´hygienne et toute aussi sérieusement.Je pense á l´hygienne de la consommation. Il ya certains animaux qu´on mange, ces animaux ne se nourrissent pas elles mêmes d´une nourriture saine. Il s´agit specialement du la viande du porc; on sait que le porc se nourrit de tout, du virus et bakterie, en passant par les insectes et des cadavres, et il a trop de doute sur la viande de porc. Cette fois est l´occasion unique de penser á l´hygienne en general et á ce qu´ on mange.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.