News - 29.03.2020

Dr Mohamed Adel Chehida: voilà pourquoi vous devez rester chez vous et les dernières info sur le "front corona en Italie"

A un certain moment de l’épidémie, Dr Rieux dans «La Peste» d’Albert Camus, pensait que son rôle était de diagnostiquer, découvrir, voir, décrire, enregistrer et puis condamner. Des épouses lui prenaient le poignet et hurlaient « Docteur donnez-lui la vie » mais lui il n’était pas là pour donner la vie, il était là pour ordonner l’Isolement.

Ne poussez pas le personnel sanitaire à arriver à cette situation. Restez confinés chez vous pour plusieurs raisons. D’abord vous sauver votre vie et la vie de vos chers. Vous sauverez la vie de vos héros qui sont et seront au front, ambulanciers, aides-soignants infirmiers, médecins et bien d’autres.

Les signes que laissent les masques sur nos visages et que vous voyez partagées sur le network sont une réalité. Ce que l’image ne décrit pas se sont les douleurs que provoquent les élastiques sur le nez et sur les oreilles et qui perdurent pendant plusieurs jours, cela commence par une simple gêne augmentant progressivement à tel point que ça devient des brûlures insupportables. Ne pouvant toucher alors on fait une petite convulsion avec le corps pendant quelques secondes, on cherche  à oublier et dévier les pensées.

Le personnel soignant au front Covid, je dis bien front car il s’agit bien d’une guerre contre un ennemi invisible, s’habiller pour se protéger en portant ce fameux DPI (dispositif de protection individuel) (gants masques lunettes, visière scaphandre ou blouses chirurgicales) avant d’entrer en contact avec les patients Covid positifs. Comme on sait que pendant les 8 ou 12 heures de travail on ne pourra pas ni boire ni aller aux toilettes alors on évite de boire avant d’aller au travail et on met des couches absorbantes avant d’entrer dans la zone rouge.

Toutes ces souffrances physiques ne représentent rien devant ce qu’on éprouve émotionnellement devant le patient qui arrive dans l’aile de l’hôpital consacré au Covid + avec un minimum de ses objets dans un sac de nylon gris. En croisant leurs regards silencieux et expressifs pour dire pourquoi nous, pourquoi vous êtes vêtus comme des cosmonautes, excusez-nous si on porte le virus. Le plus percutant est le regard des vieux qui savent bien qu’ils courent le plus de risques de ne plus revoir leurs proches. Une patiente Covid ex infirmière retraitée m’a raconté qu’elle n’a pas eu le temps de faire le deuil, en l’espace de deux semaines, de sa maman et son frère à cause de cette épidémie, alors elle essaie de pleurer de temps en temps mais les larmes n’arrivent pas.

Je vous prie de respecter le confinement, ces drames nous le rappellent douloureusement.

Rester chez soi et respecter les directives du gouvernement est la seule arme pour réduire la contagion, la propagation de l’épidémie et aussi épargner la vie du personnel qui devrait s’occuper de vous en cas de maladie. En Italie, 9% du personnel sanitaire est tombé malades, jusqu’à hier 50 médecins sont décédés. La perte du personnel veut dire des surcharges de travail et moins de bonnes prestations sanitaires.

Diminuons ensemble la propagation de la maladie pour permettre à nos hôpitaux et notre système sanitaire de résister à cette vague et pouvoir assurer les bons soins pour tous.

C’est vrai qu’il est difficile et ennuyeux de rester enfermé à la maison. Je vous conseille de réorganiser votre journée, maintenir le rythme jour nuit, ne les inverser pas, réveillez-vous le matin comme si vous allez au boulot, faites-vous belles et beaux parfumez-vous ne restez pas avec les vêtements de nuit.

Chacun fait ses devoirs, réunissez-vous autour de la table pour manger (pas trop). C’est l’occasion de consacrer plus de temps à vos enfants, leur limiter le temps d’utilisation des téléphones et Ipads tout en leur permettant de continuer leur vie « socio virtuelle ». Surtout que chacune et chacun prenne du temps pour soi, la seule façon pour éviter les litiges, l’énervement. Ici en Italie les délits dans la rue ont baissé mais on a observé une certaine augmentation des violences au sein de la famille. Je vous en prie : respectez vos proches maitrisez-vous, la situation est difficile pour tout le monde. Demandez à vos petits-enfants de dessiner, de s’exprimer et d’extérioriser leurs peurs. Ils sont assaillis tout le temps par des infos de l’épidémie et du nombre de morts.

C'est seulement en étant unis qu'on pourra mettre bientôt un terme à ce cauchemar. C'est seulement en restant unis qu'on prouvera au Dr Rieux que les médecins nous ont bien soignés .

Dr Mohamed Adel Chehida
 
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.