News - 20.03.2020

Khadija Moalla : Face à cette pandémie, 10 mesures à prendre urgemment !

Face à la pandémie à laquelle le monde entier est en train de faire face, les demi-mesures et les solutions à moitié ne suffisent plus! Plus que jamais mettre en place toutes les mesures nécessaires pour contenir la propagation de ce virus et prendre en charge celles et ceux qui en sont atteints est d’une importance vitale. Notre pays n’a que les moyens de la prévention, tout le reste coûte beaucoup trop cher.

Je propose 10 mesures rationnelles basées sur mon analyse de la situation et en complément de tout ce qui a déjà été proposé par plusieurs d’entre nous, en théorie ou dans les faits. Collectivement, nous sommes responsables les uns des autres et nous devons tout faire pour sauver nos concitoyens à n’importe quel prix. Nous avons aussi un devoir de protéger toutes les personnes qui vivent sur notre sol et nous devons nous sentir responsables de leur vie et de leur santé, de la même manière que nous espérons que les pays hôtes prendront soin de notre diaspora qui vit à l’étranger. Agissons en solidarité, compassion et sens du devoir, et nous aurons une chance de gagner la bataille.

L’Histoire ne pardonnera à aucun des gouvernants actuels, quel que soit leurs positions, d’avoir manqué à leur devoir de garantir le droit à la vie et à la santé de chaque citoyen, s’ils n’agissent pas aujourd’hui! Demain, ce sera trop tard ! Notre grand avantage c’est que nous sommes une population d’uniquement 11 millions d’habitants (à part notre diaspora à l’étranger), et par conséquent les besoins sont beaucoup moins importants que les pays à forte population.

Les mesures que je propose peuvent être résumées comme suit :

1- Instaurer un couvre-feu avec confinement total, pendant les deux prochaines semaines et qui peut être reconduit au besoin, autant de temps qu’il le faudra pour éradiquer la propagation du virus. Seules quelques catégories peuvent en être exclues. Les forces de l’ordre assureront des rondes permanentes afin d’en assurer le respect, tout en s’assurant de répondre aux besoins des personnes en détresse.

2- Produire très rapidement et diffuser des spots sur les télévisions et les réseaux sociaux, d’une minute chacun, expliquant un seul message à la fois, afin qu’ils soient compréhensibles par tous. Exemple de spots : hygiène quotidienne de soi et de sa maison, incluant garder ses chaussures devant la porte autant que possible, garder sa maison et n’en sortir qu’en cas d’extrême besoin et le moins possible, …etc.

3- Une fois le couvre-feu appliqué, les municipalités, doivent entreprendre de nettoyer toutes les rues, places, lieux publics tels qu’aéroport, gares, marchés publics, grandes surfaces, stades, hôpitaux…etc.

4- Encourager la solidarité citoyenne et la compassion envers les plus vulnérables d’entre nous en utilisant ce que nous avons déjà comme infrastructure et personnels. Par exemple, utiliser une partie des dons collectés pour préparer des repas en utilisant les cuisines des foyers universitaires, qui sont vides actuellement et qui existent dans tous les gouvernorats. Le personnel de cuisine doit bénéficier de tous les moyens pour se protéger et protéger la nourriture. Les plats doivent être distribués quotidiennement par l’armée dans chaque gouvernorat aux personnes âgées, qui vivent avec moins de 180 DT par mois et dont les listes existent auprès du Ministère des affaires sociales. En plus de ces personnes, inclure dans ce plan les femmes qui ne sont sur aucune liste et qui se sont retrouvées au chômage forcé, telles que les femmes de ménage, les femmes travaillant dans les hammams, ainsi que tous les travailleurs journaliers. 

5- Aux médias de faire appel aux psychologues afin qu’ils donnent des conseils aux familles pour faire face au confinement à la maison, au stress, à l’angoisse, et aussi comment occuper les enfants, comment apprendre à faire les exercices de respiration, de méditation de yogas… Ces experts ont la lourde responsabilité de propager un message d’espoir durant ces temps difficiles, afin d’aider les familles à réapprendre à vivre ensemble d’une manière positive et fructueuse.

6- En prévision du grand nombre de malades au cas où rien de drastique n’est fait aujourd’hui, et encore une fois, les foyers universitaires devraient être nettoyés, stérilisés et équipés afin d’accueillir les malades, en cas de surbooking des hôpitaux…etc., utilisant en cela une partie des dons collectés. Compter sur la solidarité de nos concitoyens, telle que cette femme de Jendouba qui a fabriqué 5000 masques et les a donnés gratuitement à l’hôpital de Fernana et à tous ceux qui ont des maladies graves pour les protéger.

7- En maintenant l’obligation du confinement total, assurer un service de transport uniquement pour les cas urgents, grâce à la mise en place d’un numéro vert, que les citoyens peuvent appeler afin de demander de l’aide. Pensons aux personnes âgées, qui vivent seules et qui peuvent avoir besoin de plusieurs choses.

8- Les ministères de l’Education et de l’Enseignement supérieur doivent, suite à l’élaboration d’un plan en coordination avec les parties concernées, assurer la continuation des cours grâce aux différents media disponibles tels que les chaines YouTube, radios, Skype, webinars…etc. où des enseignants bénévoles donneront des cours et des conférences et seront même disponibles pour répondre aux questions des élèves et des étudiants. Cela aura l’avantage d’occuper les enfants et les jeunes à la maison et qui découvriront un nouveau moyen d’interagir avec leurs enseignants et continuer ainsi leur apprentissage.

9- Le ministère de la Culture pourra recourir à des retraités bénévoles du domaine pour enregistrer la lecture de livres pour tous les âges et les mettre sur des chaines YouTube gratuitement, ou radios afin d’occuper les enfants et aussi leur donner ou redonner l’envie de lire qu’ils ont perdue depuis longtemps.

10- L’Etat doit assurer l’approvisionnement en denrées alimentaires et en produits de désinfection pour les foyers, les lieux publics et surtout les hôpitaux et dispensaires. Au même moment appliquer strictement les pénalités qui s’imposent à tous les trafiquants et contrevenants de toutes sortes.

Une note d’espoir

Je voudrais terminer cet article avec une note d’espoir, pas par excès d’optimisme mais parce qu’instinctivement je voudrai prédire certains faits, sans prétendre, par honnêteté intellectuelle, pouvoir les prouver scientifiquement ! En effet, grâce à ce virus, l’obligation d’un couvre-feu de quatre semaines ou plus va probablement contribuer à :

1- Une grande baisse de la pollution,

2- Une baisse significative des accidents de la route,

3- Une baisse très probable de la criminalité de toute sorte,  

4- Une grande baisse des achats de produits superflus, surtout ceux qu’on importe en devise, car logiquement certains consommateurs vont se concentrer sur les produits de première nécessité,

5- Face à la probabilité de disparaître plutôt que prévu, certains d’entre nous vont probablement entreprendre une réévaluation de leurs comportements à l’échelle personnelle ou professionnelle, et cela contribuera vraisemblablement au renforcement des liens familiaux, amicaux et amoureux.

Khadija T. Moalla

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
2 Commentaires
Les Commentaires
Faten - 20-03-2020 11:37

Gooood!

Souad ABH - 20-03-2020 11:48

Bravo Khadija Moalla pour cet excellent article qui propose des mesures urgentes ,adéquates et logiques pour freiner la propagation de ce virulent Coronavirus . Ensemble nous vaincrons chacun en contribuant selon ses moyens et selon ses compétences . Dans le monde , il y a un avant et un après coronavirus . Une nouvelle ère va commencer une fois l’humanité par sa sagesse et son respect des mesures va convaincre cette pandémie . Sourions et insufflons-nous l’espoir c’est la journée internationale du bonheur

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.