News - 07.02.2020

Kais Saied renoncerait-il à aller à Addis-Abéba (Mise-à-jour)

Mise à jour 9H35 – La Présidence de la République vient de le confirmer. Le Président Kais Saied souffrant d’une laryngite aiguë à la gorge doit garder le lit pendant quatre jours sur instructions de son médecin traitant. Il a chargé Sabri Bachtobji de le représenter au sommet de l’UA.

Article mis en ligne à 8H30 - Les soubresauts de la formation du nouveau gouvernement ne sembleraient pas favoriser le départ du président Kais Saied ce weekend à Addis-Abéba. Il serait amené à y renoncer, croit savoir Leaders, en attendant une confirmation officielle de Carthage. Pour sa première sortie en Afrique subsaharienne et participation à un sommet continental, le président Saïed devait conduire la délégation tunisienne au 33e sommet de l’Union africaine, qui se tient dimanche et lundi, en présence de dirigeants de 55 pays membres de l’organisation.

La Tunisie membre fondateur de l'OUA (1963) assure cette année la présidence de la Ligue des Etats arabes. Elle est avec le Niger, les deux seuls pays africains à siéger au conseil de Sécurité de l'ONU en qualité de membre non-permanent. C'est dire tout programme fort chargé d’entretiens bilatéraux qui y attendait le président Saïed. Un grand nombre de ses homologues avaient demandé à le rencontrer pour faire sa connaissance, mais aussi connaître les positions du nouveau président de la Tunisie sur des questions majeures.

Dominée par les conflits armés (la Libye, le Sahel ou le Soudan du Sud), l’Afrique a choisi pour thème de ses grandes assises cette année le grand vœu de « Faire taire les armes crée des conditions propices au développement de l’Afrique ». La situation en Libye prend une dimension particulière. Deuxième axe majeur du sommet, le déploiement de la Zone de libre-échange continentale (Zlec), amorcée en juillet dernier à Niamey.Aussi, président en exercice de l’UA, le chef de l’Etat égyptien Abdel Fattah al-Sissi, passera à cette occasion le témoin à son successeur, le Sud-Africain Cyril Ramaphosa qui officiera durant l’année 2020.

Si l’annulation du voyage du président Saïed à Addis Abéba est confirmée, la délégation tunisienne serait alors conduite par Sabri Bachtobji, secrétaire d’Etat faisant fonction de ministre des Affaires étrangères. Déjà à pied d’œuvre dans la capitale éthiopienne, il prend part à la réunion ministérielle qui précède le sommet des chefs d’Etat. Les précurseurs dépêchés d’ores et déjà, par Carthage, à Addis (protocole, sécurité et communication) devraient quant à eux retourner à leur base.
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
zitouni - 07-02-2020 14:56

Le Président,même si son état de santé lui permette d'assister a raison de renoncer à ce sommé de UE. Pour des raison de sécurité.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.