News - 06.02.2020

Pour la première fois depuis l'avènement de la République, la Tunisie a deux anciens présidents par intérim (Vidéo)

Pour la première fois depuis l'avènement de la République, la Tunisie a deux anciens présidents par intérim, Foued Mebazaa (janvier-décembre 2011) et Mohamed Ennaceur (juillet- octobre 2019). Moncef Marzouki, locataire du palais de Carthage, y avait officié en qualité de président provisoire (décembre 2011-décembre 2014).

Beaucoup de liens unissent les présidents Mebazaa et Ennaceur qui se connaissent et s’apprécient depuis de longue date. Fin des années 1950, encore étudiant, l’un à Paris et l’autre à Tunis, ils avaient milité ensemble au sein de l’Uget, avant d’être hissés à ses instances dirigeantes. Cooptés par Bourguiba, ils se sont retrouvé dans le cabinet de Mondher Ben Ammar, alors ministre de la Santé, couvrant également le dossier social. Chacun fera son chemin, occupant diverses fonctions de gouverneur, ministre et ambassadeur, chacun sera aussi élu président du parlement, et chacun sera amené, lors de situations exceptionnelles, à assumer l’intérim à la tête de l’Etat. Chacun, surtout, était respectueux de la constitution, s’empressant à remettre les clés de Carthage à son successeur.


Tous deux, disciples de Bourguiba, ils sont restés liés par les mêmes valeurs communes et une grande amitié.

Présidents, chefs de gouvernement, présidents du parlement, ministres, ambassadeurs et gouverneurs passent. En photographe de talent et d’exception, Mohamed Hammi est toujours à la chasse des moments furtifs qui feront date.

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.