News - 27.01.2020

Raouf Said, l’ambassadeur dans les contextes sensibles

La Tunisie a perdu l’un de ses illustres diplomates avec le décès de l’ancien ambassadeur Raouf Said, à l’âge de 78 ans, des suites d’une longue maladie. Diplomate chevronné, il s’était distingué au sein de l’excellente équipe formée par l’ambassadeur Taieb Slim, alors représentant permanent auprès de l’ONU. Raouf Said avait été nommé ambassadeur de Tunisie à Belgrade, Oslo et Alger.

Né à Tunis en 1941, Raouf Said est diplômé ès lettres de l’université d’Aix-en-Provence. Il a servi en 1970 en qualité de conseiller à l’ambassade de Tunisie à Paris, avant d’occuper les fonctions de consul de Tunisie à Strasbourg, puis celles d’ambassadeur successivement dans plusieurs pays en Europe et au Maghreb.

En 1980, et suite à l’élection de la Tunisie en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, Raouf Said a été affecté auprès de la mission permanente de Tunisie à New York et désigné comme délégué adjoint auprès de cette instance suprême de l’ONU, chargée de la paix et de la sécurité internationales.

En 1988, Raouf Said a été appelé à diriger le cabinet du ministre des Affaires étrangères, avant d’être nommé ambassadeur en Yougoslavie, en même temps qu’en Bulgarie et en Roumanie, avec résidence à Belgrade et instruit pour suivre d’une manière particulière les transitions démocratiques que connaissent ces pays à la suite de l’effondrement du Mur de Berlin.

A la suite de la conclusion, en 1993, des accords israélo-palestiniens d’Oslo dont la Tunisie avait abrité une partie des pourparlers secrets, Raouf Said a été désigné pour ouvrir la première ambassade résidente à Oslo en tant qu’ambassadeur en Norvège avec pour mission particulière de suivre de près la question palestinienne dans le cadre de l’application de ces accords.

En avril 1995, et alors que ces accords en vue de leur mise en œuvre se déplaçaient d’Oslo vers leurs terres promises, l’ambassadeur Said devait quitter la capitale norvégienne pour une nouvelle mission en Algérie qui faisait face à l’époque à une vague de déstabilisation et de terrorisme, où il servira en tant qu’ambassadeur jusqu’à fin juin 1998.

En 2005, Raouf Said avait été désigné conseiller pour les affaires diplomatiques du Sommet mondial sur la société de l’information (Smsi).

A la Centrale, au sein du ministère des Affaires étrangères, et outre les fonctions de chef de cabinet du ministre, l’ambassadeur Said avait occupé de multiples fonctions dans les divers domaines de la diplomatie. Il a été ainsi:

Directeur général de l’Institut diplomatique pour la formation et les études,
Directeur général des organisations et conférences internationales,
Chef de l’unité de prospective rattachée au cabinet du ministre,
Chef de la Division de l’Europe de l’Ouest,
Chef du service de la presse et de l’information relevant du cabinet du ministre,
Chef du service des affaires sociales et des migrations.

Allah Yarhmou !

Lire aussi

L’ambassadeur Raouf Saied est décédé (Photos)
Raouf Saïed: Le touche-à-tout de la diplomatie tunisienne
Raouf Saïd - Bombardement israélien de Hammam-Chott: La Tunisie devant le Conseil de Sécurité ou la conduite d’un débat


 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
Hamadi Tazarki - 27-01-2020 17:39

ALLAH YARHMOU

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.