News - 17.01.2020

Pretoria-Tunis, ça baigne…on ne peut mieux

Dynamique diplomatique ou bruit de couloirs, beaucoup d’effervescence autour de la question des visas pour les Tunisiens et Sud-africains … mais qu’en-est-il au juste ? Pour en savoir davantage, nous sommes remontés à l’historique de cette question si sensible aux cœurs des Tunisiens qui résident ou voyagent en Afrique du Sud. Depuis 1994, date d’établissement des relations diplomatiques avec l’Afrique du Sud, post -apartheid, nos deux pays ont appliqué le régime de visas dans la gestion des flux de ressortissants de part et d’autre les deux bouts du Continent.
Cette mesure a été de mise jusqu’en décembre 2014, date à laquelle la Tunisie a décidé, de plein gré, d’exempter les Sud-Africains, entre autres nationalités africaines, de visas d’entrée en Tunisie, décision motivée par l’objectif de booster le tourisme tunisien, en berne.

Depuis lors, Tunis n’a eu de cesse de déployer tous les efforts en vue d’obtenir l’application du principe de réciprocité, avec la levée pour les Tunisiens de visa d’entrée en Afrique du Sud, où ils affluaient de plus en plus nombreux, pour diverses raisons, notamment commerciales et touristiques.

Devant le silence de Pretoria qui a duré cinq longues années, au cours desquelles l’on se remémore notamment les difficultés que certains clubs tunisiens de football et leurs supporters trouvaient pour obtenir leur visa lors des compétions africaines à jouer en Afrique du Sud, Tunis a annoncé, le 14 octobre 2019 sa décision souveraine de réintroduire le régime de visas pour les ressortissants sud-africains, à partir du 1er décembre 2019.

Quelle ne fut pas notre satisfaction de lire dans le briefing délivré aux medias par M. P. Aaron Motsoaledi, Ministre sud-africain des affaires Intérieures, le 1er décembre 2019,  annonçant «l’ajout de la Tunisie sur la liste des pays dont les ressortissants bénéficieront de l’exemption de visa pour des séjours touristiques (90 jours) et vice versa pour les Sudafricains qui se rendront en Tunisie,  cette décision entrera en vigueur à une date qui sera fixée d’un commun accord  entre les deux parties, dans le cadre  du principe de réciprocité».

Aujourd’hui, l’on relève avec soulagement et appréciation que nos amis Sud-Africains ont mis en application leur décision, puisqu’à l’appel du Service Consulaire de leur Ambassade à Tunis, il nous a été confirmé que les Tunisiens n’ont plus besoin de visas, pour un séjour ne dépassant pas 3 mois, bien que le site web de l’Ambassade n’ait pas été mis à jour et mentionne encore l’obligation de visa d’entrée pour les Tunisiens.

Oubli ou confusion, il n’en demeure pas moins que le Passeport Vert est aujourd’hui exempté de visa en Afrique du Sud. Il nous semble donc clair que Tunis ne tardera plus à annoncer dans les prochains jours, l’application de la réciprocité pour les ressortissants sudafricains, l’ayant  déjà fait auparavant, démontrant que la persévérance de la diplomatie tunisienne est vertu.
 
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.