News - 13.01.2020

Kais Saied maintiendra-t-il Imed Derouiche à la Défense nationale et Khaled Sehili, aux Affaires étrangères, dans le prochain gouvernement ?

Qui parmi les ministres et secrétaires d’Etat figurant dans le gouvernement avorté de Habib Jemli seront repêchés dans la nouvelle équipe à former ? A moins de les éliminer tous, par principe, ce qui serait difficile à envisager, certains rescapés gardent leurs chances de faire partie du futur gouvernement. Des « séniors » comme le Pr Mustapha Ferjani (Santé), Fadhel Abdelkéfi (MDCI), Sayed Blel (Affaires sociales), Abderrahmane Khochtali (Finances) et Mongi Marzoug (Industrie, Energie et Mines), ou des jeunes, à l’instar de Chiraz Tlili (Fonction publique et Lutte contre la malversation) et Sami Smaoui (Tics), ainsi que d'autres, offrent de bons profils.

Deux ministres de souveraineté constituent cependant un cas particulier. Il s’agit de Imed Derouiche, proposé à la Défense nationale et Khaled Sehili, devant diriger les Affaires étrangères. Choisis tous deux par le Chef du Gouvernement en concertation avec le Président de la République (article 89 de la Constitution), ils sont censés bénéficier d’avance de l’approbation du président de la République. Selon des informations concordantes, c’est le président Saïed lui-même qui les a recommandés à Habib Jemli. Ce « parrainage », plus qu'un avis favorable, s’est-il éteint avec l’avortement du gouvernement Jemli ou servira-t-il de « visa » garanti d’office à Derouiche et Sehili pour rejoindre le prochain gouvernement ? Ceux qui connaissent Kais Saied affirment qu’il est ferme sur ses engagements. A moins que...
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.