News - 03.01.2020

Samir Gharbi: A propos d’un gouvernement annoncé… dans la douleur

Deux jours après l’annonce officielle de la formation du futur gouvernement tunisien, j’ai tenté de trouver la fameuse « liste » de la nouvelle équipe… Les journaux et les sites d’information ont tous publié « une composition officielle »… Mais aucune ne ressemble à l’autre, ni sur l’orthographe des noms propres, ni même sur l’intitulé des portefeuilles !

Je me suis dit mais le réflexe de base de tout journaliste est, en principe et en déontologie, de rechercher l’info à la source. Alors, je me suis mis devant mon ordinateur et j’ai commencé…

D’abord, le site de la Présidence de la République (http://www.carthage.tn) : je ne trouve aucune liste. Mais deux vidéos chacune précédée par un communiqué laconique sur la « cérémonie » de remise de la liste par le Chef du gouvernement pressenti, Habib Jemli, au président Kaïs Saïed. Cette vidéo dure à peine 40 secondes. Mais le communiqué de quatre lignes précise – après coup – le cafouillage qui a lieu lors de la conférence de presse donnée par Habib Jemli et dans laquelle il s’abstiendra de révéler les noms de ses ministres. Arguant du « respect » des procédures : les noms ne seront, disait-il, révélés qu’après la remise de la liste au président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP)…

Mais le communiqué de la présidence à ce propos démentira l’argument de Habib Jemli en précisant qu’il a été convenu avec ce dernier de ne pas rendre publique la liste et de « continuer les consultations »… Lire le communiqué ci-joint.

Lors de la conférence de presse, une journaliste a retoqué à Habib Jemli en déclarant que la convocation remise aux journalistes indiquait bel et bien que l’ordre du jour prévoyait l’annonce de la composition gouvernementale… Habib Jemli ne se démonte pas. Il lui répond : « Ceux qui ont rédigé cet ordre du jour ne m’ont pas consulté, s’ils m’avaient consulté je leur aurais donné l’information exacte… ». Mais où sommes-nous ? Nous sommes bien au niveau le plus élevé du sommet de l’Etat, pas dans le souk.

Le lendemain, 2 janvier, le président reçoit Rached Ghannouchi pour lui remettre la liste. Cette fois la vidéo dure plus de 2 minutes. Kaïs Saied présente la liste du gouvernement et lui fait fièrement remarquer que c’est écrit avec « la calligraphie maghrébine ». Avant de finir, le président lance une pique (à qui ?) en dénonçant les « fuites » dans la presse au cours de la nuit précédente et en se dédouanant : « Moi, j’ai respecté la confidentialité ». Ce qui implique que la fuite est venue d’ailleurs… Soit du parti Ennahdah, soit de l’entourage de l’administration gouvernementale…
Laissant les journalistes sur leur faim le soir du 1er janvier, Habib Jemli ne peut que s’en prendre à lui-même sinon « aux procédures » désuètes.…

Très débrouillards, certains de nos journalistes « pistonnés »  diffuseront dans la nuit leur « liste » en dénichant le « Graal »…

Mais, le 3 janvier, à mi-journée, aucun site officiel n’a diffusé la liste. Ni la présidence de la République, ni le Portail du Gouvernement (dernier communiqué datant du 24/12), ni le site de l’ARP (dernier communiqué datant du 31/12)… Je répète : où sommes-nous ? Au moyen-âge de l’information sinon au temps de la Pravda… Quand nos dirigeants apprendront-ils que la rétention de l’information est nuisible à l’information. La mauvaise information non sourcée chasse la bonne, comme la monnaie…

Last but not least !

Rached Ghannouchi convient – selon le communiqué de la Présidence du 2 janvier – que la formation du gouvernement a pris du retard (autocritique ou vanne contre qui ?) et que la Tunisie s’impatiente et qu’il promet de faire le nécessaire pour que le Bureau de l’ARP se réunisse dès le 3 janvier pour engager le vote de confiance… On apprend aujourd’hui, que le Bureau de l’ARP ne peut pas se réunir le 3 janvier (à cause de la prière du vendredi) et qu’il se réunira le 4 janvier « à partir de 11h »... pour décider quel jour l’ARP se réunira en plénière à cette fin. Mais où sommes-nous enfin ? Dans l’urgence ou la somnolence?

Samir Gharbi

Documents joints :
1) Communiqué de la Présidence de la République du 2 janvier
استقبل رئيس الجمهورية قيس سعيد مساء الخميس 02 جانفي 2020 بقصر قرطاج، رئيس مجلس نواب الشعب السيد راشد الغنوشي
وسلّم رئيس الدولة لرئيس مجلس نواب الشعب رسالة تضمنت قائمة أعضاء الحكومة المقترحين لعرضها على جلسة عامة لمجلس نواب الشعب من أجل نيل الثقة
السيد راشد الغنوشي عقب تسلّم الرسالة أنه سيعمل على عقد جلسة عامة في أقرب وصرح وقت لمناقشة قائمة أعضاء الحكومة للمصادقة عليها
وأضاف أن اللقاء تناول أيضا المسائل الاقتصادية والاجتماعية في البلاد والتأكيد على حاجة تونس اليوم بشكل مستعجل إلى حكومة تأخّر تكوينها

Lien : texte et vidéo de la rencontre avec Rached Ghannouchi

2) Communiqué de la Présidence de la République du 1er janvier


Lien : Texte + vidéo de la rencontre avec Habib Jemli
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.