News - 06.12.2019

Journées de l’Entreprise - Taïeb Bayahi: Renverser la table, s’il le faut ! (Album Photos)

«Après des années d’ivresse, le pays tout entier se lève avec la gueule de bois.» Cette paraphrase de Taïeb Bayahi, président de l’IACE et un des plus importants entrepreneurs tunisiens, a fait rire toute la salle de conférences dès son ouverture, ce vendredi matin à 9h30. On peut rire de joie, comme on peut rire du malheur. «La Tunisie connaît aujourd’hui une crise économique, sociale et financière profonde», précise-t-il.

La crise est en fait existentielle puisqu’elle frappe aussi bien l’Etat et les entreprises que les citoyens : elle est due au surendettement, au dérèglement général de la vie depuis 2011. Les valeurs – si chères à Taïeb Bayahi – qui sont «  travail, persévérance et dévouement» - ont été tellement malmenées qu’elles sont devenues des denrées rares.

«Il faut en être conscient», martèle-t-il à la tribune. «Car on ne peut plus continuer à louvoyer. Il ne faut pas seulement dire la vérité, il faut agir sans plus tarder. Finis les calculs ‘politiciens’ des élus, des ministres comme des syndicalistes. Mais il est illusoire de prétendre que le gouvernement à lui seul va résoudre le problème. Et que les remèdes ne seront pas douloureux.»

La Tunisie toute entière – et les plus démunis en premier – attendent « une vision claire», «une nouvelle dynamique» pour notre « merveilleux pays». Pour cela, il faut un programme de travail auquel la majorité des Tunisiens adhèrent. Un «nouvel élan collectif», seul à même de restaurer la dignité et la primauté des valeurs morales afin de recréer des emplois pour des centaines de milliers de Tunisiens au chômage.

La Tunisie y arrivera par un «dialogue sincère, franc et loyal. Et, s’il le faut, en renversant table. Car il y va de la survie notre pays et de notre indépendance.»

Samir Gharbi

Lire aussi

Journées de l’Entreprise : Quand le syndicaliste parle, on l’écoute aussi

Journées de l’Entreprise : Quand le sage parle, on l’écoute

Journées de l’Entreprise - Youssef Chahed : un plaidoyer pro domo

Journées de l’Entreprise - Mohamed Ennaceur : une «conférence nationale» pour sortir de l’impasse (Album Photos)

Journées de l’Entreprise - Nafaa Ennaifer: Il est interdit de ne rien faire (Album Photos)

Journées de l’Entreprise - Nafaa Ennaifer: Il est interdit de ne rien faire (Album Photos)

Journées de l'Entreprise : Une étoile est née à El Kantaoui, Aya Ben Saad (Album photos)

A l’occasion des Journées de l’IACE - Compétitivité: «Ô miroir, mon beau miroir… »

Samir Gharbi - IACE : un lanceur d’alerte tunisien?


 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.