News - 03.12.2019

Qui est Philipppe Wattecamps, nouveau directeur général de la BTK

Le voilà de nouveau à Tunis, et à la BTK, désormais son directeur général. Philippe Wattecamps qui a pris ce lundi 2 décembre ses nouvelles fonctions à la tête de la direction générale de la Banque Tuniso-Koweitienne connaît bien la maison. Il y avait été dépêché en extrême urgence, début 2011, pour assurer en tant qu’intérimaire la relève de Abdelghaffar Ezzedine. Directeur général de l'historique BTKD, Azzeddine y avait été nommé de nouveau en 1996 pour la transformer en banque universelle (BTK) et la préparer à la cession d'un bloc majoritaire de son capital (60%). Il y réussira, parvenant à faire rallier le Groupe BPCE (alors sous Charles Milhaud) qui en avait consenti un prix fort, le "prix de l'amour" comme l'avait alors qualifié Habib Karaouli (BAT), chargé de piloter l'opération.

Neuf ans après, Philippe Wattecamps est de retour, avenue Mohamed V, après avoir fait un détour par l’île Maurice et le Cameroun. Il était en effet jusque-là directeur général de la Banque des Mascareignes (BM) à Port-Louis (2014 – 2018, présidant également une filiale à Madgascar), puis de la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC), à Yaoundé.

Wattercamps succède dans ses nouvelles fonctions à Bernard Frémont. Le conseil d’administration de la BTK est présidé par Samir Saied, ancien directeur général de la STB. Portrait.

L'Hexagone, puis le grand large

En bon Breton (natif de Rennes) qui a le pied marin aime bourlinguer sans crainte en haute mer et sait conduire son navire à bon port, Philippe Wattecamps débarque à Tunis d’un pas confiant. Juriste, titulaire d’un mastère en droit des affaires obtenu à Toulouse, et d’un diplôme en sciences politiques, section économique et financière, de l’IEP Toulouse, il mettra le pied à l’étrier en 1982 au sein de la Société Générale, ira à Nantes, puis s’installera à Paris. Cinq ans après, il rejoindra en 1987 le groupe BPCE qui fusionnera plus tard avec les Banques populaires.

Audit, inspection, supervision des agences, puis des filiales, affectations en régions (Maine Normandie) Philippe Wattecamps sera directeur central de l’exploitation pour l’Ouest, avec siège dans sa ville natale de Rennes.

Le 14 janvier a changé son parcours, lui aussi

La révolution tunisienne lui ouvrira la voie du large, lui faisant traverser la méditerranée pour l’emmener à Tunis, avant de le propulser dès 2014 dans l’Océan indien. Sa mission à la BTK ne sera guère de tout repos. Il prend les commandes au moment où la banque traverse des mutations profondes à la faveur d’une nouvelle architecture de son actionnariat, le Groupe BPCE, actionnaire majoritaire (60%) avait annoncé son intention de finaliser la cession de ses parts, alors que les deux autres actionnaires, l’Etat tunisien et celui du Koweit n’ont pas encore fixé leur position définitive.

La BTK, convertie en banque universelle, et restée de petite taille tant en PNB que réseau, se doit également de revoir sa stratégie. Mais il y a aussi tant de mauvais souvenirs accumulés ses dernières années à effacer et des relations sociales tendues à apaiser. L’arrivée à la tête de son conseil d’administration de Samir Saied, ancien directeur général de la STB, constitue un appoint précieux. Bon vent!

T.H.

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.