News - 18.11.2019

Comment la Tunisie peut venir en aide aux écoles défavorisées des Townships en Afrique du Sud (Photos - Vidéo)

C’est une longue tradition initiée par Bourguiba qu’il convient aujourd’hui de poursuivre. La Tunisie qui a toujours apporté son soutien à l’enseignement des enfants et des écoles primaires dans de nombreux pays arabes et africains, est sollicitée en Afrique du Sud en faveur d’un projet significatif. Il s’agit de contribuer au renforcement d’écoles primaires dans la province du Cap Oriental (Eastern Cape), la région la plus défavorisée qui compte une population de près de 9 millions d’habitants. L’initiative en est prise par The African Show Coalition Institute (TASCI), l’ONG fondée et dirigée par Ms Bathandwa Kwababa.

Le projet consiste à la sélection parmi les 5400 écoles de la province, de 108 établissements prioritaires, situés dans des townships, notamment Mdanstane, la deuxième plus grande en Afrique du Sud (2.1 millions d’habitants), où se conjuguent des facteurs pénalisants, de mobiliser les communautés locales et des donateurs pour leur fournir l’essentiel rudimentaire requis.

Qu’il s’agisse de blocs sanitaires, d’équipements sportifs, de cantines, de bibliothèques, de tabliers et d’autres fournitures et manuels, tout fait défaut et de première nécessité. «Sur les 108 écoles, explique à Leaders, Ms Bathandwa Kwababa, deux seulement disposent d’un modeste noyau de bibliothèque ne comptant que des manuels scolaires. Aussi, de nombreuses jeunes-filles se trouvent contraintes d’abandonner l’école dès l’âge de la puberté, faute d’équipements sanitaires. Quant aux garçons, ils ne sont pas mieux lotis en raison de l’absence de tout espace sportif ouvert à tous. »

Vivement impressionnée par l’expérience tunisienne en matière de généralisation de l’enseignement, avec l’inclusion au taux le plus élevé des filles, la directrice de TASCI, s’est adressée à l’ambassadeur de Tunisie à Pretoria, Mme Narjes Dridi à la recherche de conseil et de soutien. C’est ainsi que la résidence de l’ambassadeur de Tunisie a accueilli jeudi matin un groupe d’ambassadeurs pour prendre connaissance du projet et examiner les possibilités d’y contribuer. 

La première recommandation de l’ambassadeur Dridi est de coaliser les parents d’élèves et les communautés locales en se répartissant les tâches : coudre des tabliers, assurer le catering, installer des blocs sanitaires, fournir des livres et supports didactiques. Cette implication sera au cœur d’une dynamique importante à même d’entraîner d’autres donateurs, sud-africains et étrangers. La voie des contributions de diverses natures reste ouverte sous diverses formes. Avis aux mécènes.

Taoufik Habaieb

envoyé spécial de Leaders à Pretroria

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.