News - 07.11.2019

Kais Saïed à Paris ?

Paris a hautement apprécié le geste du président Kaïs Saïed à l’égard de la France. Au deuxième jour de sa prise de fonction à Carthage, après les cérémonies d’investiture et de passation des pouvoirs, n’a-t-il pas convié en audience l’un des illustres Franco-Tunisiens, Bertrand Delanoë. L’enfant de Bizerte et ancien maire de Paris, et très proche du président Macron (il était le seul à l’accompagner le 29 juillet dernier à Tunis, lors des funérailles de Béji Caïd Essebsi) a toujours relayé les messages d’amitié entre Carthage et l’Elysée. En le choisissant comme premier interlocuteur étranger à recevoir, le président Saïed fait preuve d’habileté. Il voulait sans doute envoyer un message fort à Paris.

Pendant plus d’une heure, l’entretien a porté, apprend Leaders de bonne source, sur le raffermissement des relations traditionnelles entre les deux pays, l’accroissement des volumes d’échanges économiques, mais aussi d’autres questions sans doute. Une visite d’Etat en France pour Saïed ou en Tunisie pour Macron en 2020? Les agendas respectifs sont ouverts. En attendant, les chefs respectifs de la diplomatie des deux pays croiseront leurs visites préparatoires et de concertations. Ce qui est certain pour le moment, c’est que Emmanuel Macron conduira la délégation française au sommet de la Francophonie qui se tiendra à Tunis l’automne prochain.

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
Aaron - 07-11-2019 11:28

Nette analyse, rassure le citoyen tunisien patriote. Elle prouve si besoin est, que le Président fait preuve d'une sagesse politique certaine. Du moins, une certaine sagesse politique, endroite ligne, du pragmatisme tunisien, non conforme au populisme primaire en vogue

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.