News - 09.10.2019

En photos : Nabil Karoui de la prison de la Mornaguia au quartier général de sa campagne, à la conquête de Carthage

L’épuisement des 46 jours de détention depuis le 23 août 2019 a été rapidement galvanisé par la joie de sa remise en liberté ce mercredi 9 octobre en début de soirée. En homme libre, Nabil Karoui, candidat au deuxième tour de l’élection présidentielle de ce dimanche 13 octobre, face à Kais Saied, déborde d’énergie. De la prison de la Mornaguia, il a tenu à se rendre directement au quartier général de son comité électoral au Lac. Conduit dans une voiture officielle, sous l’escorte de la garde présidentielle (la même protection est assurée à son compétiteur Saïed), Karoui est arrivé peu après 19 heures au Lac où de nombreux supporters, militants de son parti Qalb Tounes et membres de son staff rapproché l’attendaient avec impatience. Une grande ovation lui est réservée dès l’apparition de sa voiture.Pull léger noir manches longues, Nabil Karoui, saluant la foule, ne pouvait cacher son émotion et son plaisir de célébrer ces moments exceptionnels. Bousculades. Plus de 100 journalistes, photographes et cameramen, tunisiens et étrangers tentaient de l’interviewer et le prendre en photo et vidéo.

Son escorte n’a pas eu la tâche facile pour le faire entrer au siège où il s’entretiendra pendant plus d’une heure avec des membres de son équipe. Sans perdre une minute, il relance le combat à la conquête de Carthage, vent debout. Pour la sortie, il fallait tout le génie de son escorte pour l’exfiltrer par une porte de derrière.

Ce soir, Nabil Karoui ne dormira pas en prison, mais chez-lui, avec sa famille, savourant le bonheur de la liberté. Dès demain tôt le matin, une longue journée l’attend. Cruciale.
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.