News - 23.09.2019

Zbidi tire à boulets rouges sur Chahed : celui qui est à l'origine des maux du pays doit démissionner

Dans un post publié sur sa page Facebook, Abdelkrim  Zbidi remercie « tous ceux et celles  qui l’ont soutenu dans sa candidature au premier tour de la présidentielle ainsi que les partis,  organisations, société civile, listes indépendantes, créateurs, personnalités nationales et  intellectuels». Il  fait part également de sa reconnaissance et de son respect aux 361000 Tunisiens qui lui ont accordé leur confiance,« ce qui représente 10,7% du corps électoral», ainsi que pour l’accueil chaleureux qui lui a  été réservé lors de ses visites «où  je n’ai constaté aucun rejet, ni entendu une seule fois le mot dégage, malgré  le manque de temps  et de moyens ainsi que les tiraillements politiques et les attaques personnelles dont j’ai été la cible de la part de certains rivaux  qui ont cherché à me discréditer d’une manière vile et immorale ce qui a entraîné la dispersion  et l’échec de la famille démocratique». Il tient également à souligner «les résultats honorables que nous avons réalisés et qui ont permis d’écarter le système  de la corruption qui voulait  instaurer une nouvelle  dictature pour de nombreuses années».

Il évoque alors l'appel que lui a adressé Youssef Chahed:

«J’ai pris connaissance de la proposition que m’a faite Monsieur Youssef Chahed « pour sauver la Tunisie ». Je tiens à préciser que celui qui a été à l’origine de la crise économique  et la dégradation du pouvoir d’achat des citoyens, la destruction de la vie politique et des partis  est une partie du problème et ne peut en aucun cas être une partie de la solution. Je me dois d’ajouter que les principes de la démocratie supposent qu’il reconnaisse son échec et la responsabilité qui est la sienne et démissionne de son poste.  Nous sommes des démocrates et acceptons la volonté  des  électeurs malgré nos réserves  à propos des dépassements commis par des candidats et pour lesquelles nous avons présenté des recours auprès du tribunal administratif».

En ce qui concerne l’attitude à prendre avec  les élections législatives, Zbidi «appelle les Tunisiens et Tunisiennes  qui m’ont élu à soutenir toutes les forces démocratiques, centristes et modernistes ainsi que les listes indépendantes qui nous ont soutenus depuis le début de la campagne électorale et notamment Afek Tounès, Nidaa Tounès, Machrou Tounès, le parti socialiste de Gauche et également  les listes de coalition et indépendantes qui figurent sur notre page officielle».

En conclusion, Abdelkrim Zbidi appelle à la libération immédiate de Nabil Karoui,  convaincu qu’il est de la nécessité du respect du principe d’égalité des chances entre les candidats «une élection qui ne respecte pas ce principe ne peut pas être crédible et constitue une violation de la constitution» estime-t-il 
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
5 Commentaires
Les Commentaires
DCHICHA Slaheddine - 23-09-2019 19:39

La cohérence lui commande de s'appliquer à lui-même, ce qu'il demande à Chahed: démissionner!

Habib OFAKHRI - 23-09-2019 22:36

Depuis quand la plupart des politiciens sont -ils "cohérents "?Ils ont fait de cet admirable pays et de son peuple empathique un terrain du jeu égotique et un laboratoire à ciel ouvert pour les expérimentations les plus saugrenues. Avec un peu d'humilité, chacun finirait par retrouver la place qui lui sied.Avec ce "retour à la conscience",M.Zbidi ouvre une brèche afin que laTunisie ne retombe pas dans le même errement. La démocratie, a-t-on dit est le moins pire des gouvernements...Les annales séculaires ont connu tant de péripéties instructives ...Sur ce même radot , un seul mot d'ordre :RESTONS UNIS!

Rachid Bouhamed - 24-09-2019 09:12

Peut-être n'est-il jamais trop tard pour s'acheter une virginité ? Peut-être n'est-il jamais jamais trop tôt pour tenter de se parer d'une couverture d'honorabilité ?? Toujours est-il indécent de cracher aussi théâtralement dans une soupe dont on s'est si longtemps et si goulûment repu... Le Pr Zbidi n'avait donc pas trouvé plus rapidement l'occasion de dénoncer le Chef de ce gouvernement auquel il a appartenu durant de nombreuses années ? Ainsi, l'élection présidentielle a eu plus d'une utilité... même des plus inattendues !

Ouederni Sadok - 24-09-2019 15:15

Zbidi têtu comme une mule. Loin d’être politicien.

Fathi Aidi - 24-09-2019 20:38

J'ai toujours respecté M. Zbidi, ce qu'il m'a choqué dans ses propos c'est qu'il a attaqué son chef de gouvernement tout en y étant membre.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.