News - 22.05.2019

Ghassan Salame : «Le conflit libyen est une menace permanente pour le voisinage immédiat»

C’est un bien sombre tableau que le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en Libye, Ghassan Salame a  brossé  de la situation dans ce pays devant le Conseil  de Sécurité le 21 mai.Dans ce rapport, l'émissaire onusien évoque notamment le péril terroriste qui pourrait entraîner une partition du pays et constituer une lourde menace non seulement pour les Libyens, mais aussi leurs voisins immédiats. Constatant que les Libyens semblaient résignés à un long conflit, il les exhorte à reprendre les pourparlers «car c'est la seule voie pour sauver le pays». 

extraits

«J’ai passé les deux dernières années à œuvrer de toutes mes forces pour  éviter de  vous présenter un tel rapport .Effectivement, les 48 jours d’attaques  déclenchés par les  forces du général  Haftar ont entraîné la mort de 460 personnes  dont 29 civils et plus de 2400 blessés pour la plupart des civils, ainsi que le déplacement de 75000 personnes toutes civiles  dont  une majorité de femmes et d’enfants alors que les parties  travaillant dans l’humanitaire estime que  100.000 personnes sont encerclées dans les zones de combat, tandis que  400000 autres sont  immobilisées dans les zones qui ont été le théâtre de combats.

Je ne veux pas jouer les prophètes du malheur mais la violence à la lisière de Tripoli n’est que le début d’une guerre longue et sanglante sur la rive sud de la méditerranée, ce qui expose les voisins immédiats de la Libye et la région méditerranéenne à tous les dangers. Le vide sécuritaire dû au retrait d’une partie des forces de Haftar vers le sud en plus de la focalisation des forces occidentales sur la défense de la capitale Tripoli seront mises à profit par Daech et El Qaïda. Dans le sud du pays les drapeaux noirs ont fait leur apparition et je suis au regret de vous annoncer  qu'en avril dernier daech a mené quatre attaques dans le sud, deux dans la région de Ghadoua, une troisième à Sebha et une quatrième  plus récente à Zela  avec un bilan cumulé de 17 morts, 8 blessés  et 8 enlevés. Les forces libyennes qui avaient défendu avec beaucoup de détermination les terres libyennes  contre les groupes  terroristes sont aujourd’hui   en train de guerroyer contre  d’autres troupes libyennes. Outre les civils libyens qui ne cessent de  pâtir du terrorisme daechien, il faut s’attendre à ce que la violence  gagne les voisins directs de la Libye.

Tant que les parties  concernées  sur le double plan, régional et international ne sont pa convaincus  que la Libye  n’est pas une simple offrande qui revient au plus fort , mais un pays de 6,5 millions d’habitants qui méritent de  de jouir de la paix  et ont le droit  de choisir  leur chemin  pour vivre  ensemble, l’avenir du pays sera sombre. Ce que je crains le plus, c’est que si l'on ne réagit pas immédiatement  pour mettre un terme à l’afflux d’armes et de faire pression sur toutes les parties au conflit  libyennes pour  faciliter la reprise de négociations sérieuses, toute la Libye sera entraînée  dans une guerre civile qui pourrait aboutir à un chaos généralisé et la partition du pays. Ces développements ne sont pas inévitables. J'ai appris que les Libyens ont fini par se résigner à une confrontation qui pourrait durer des mois et même des années. Il est de mon devoir  et celui de la communauté internationale de m'adresser à eux  en leur disant  : vous devez arrêter les tueries immédiatement pour les gens qui vous sont chers, votre pays et la paix et la sécurité internationales.

En conclusion, il appelle  le Conseil de Sécurité à assumer ses responsabilités  et appeler au cessez-le-feu tout en conviant les parties belligérantes à oeuvrer avec la mission de l'ONU pour assurer l'arrêt total et global des hostilités et le retour à l'opération politique sous les auspices des Nations Unies.  

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.