News - 21.05.2019

Les Années folles de Tunis : le grand show de Soufiane Ben Farhat (Photos et Vidéo)

Amusez-vous, sans modération ! vous lance notre confrère Soufiane Ben Farhat dans sa comédie musicale « Les Années folles » de Tunis. Dans un genre quasi inédit, il fait chanter les grandes divas des années 20, entourées de leurs compagnons bohémiens, journalistes, poètes et paroliers. Conteur né, Sofiane enrobe le verbe dans l’image, le son, la chorégraphie, la scénographie, le chant et l’imaginaire. Il laisse libre cours à son talent pour restituer un pan de la vie nocturne des bohémiens de la capitale durant les années 20, entourant les grandes divas de l’époque. L’humour, la séduction, la drague, l’amour et la passion se conjuguent avec délicatesse et poésie, chantées et dansés. Dès cette semaine à l’Acropolium, puis la semaine prochaine à la Cité de la Culture, le spectacle est à ne pas rater.
Quatre stars à la voix d’or, Habiba Mesika, Fathia Khairi, Chefia Rochdi et Hassiba Rochdi, sont au cœur du spectacle, dans un show soigneusement conçu. Autour d’elles papillonnent allègrement, leurs chevaliers servants. Aisément, on reconnait Abderrazak Karabaka, Abdelaziz El Aroui, Ali Douaji, Hédi Laabidi, Mahmoud Bourguiba, Jaleleddine Naccache, Mustapha Kheraief et Jameleddine Bousnina.

Près d’une heure et demie dans ce voyage féérique et mélodique sur une place publique de la Médina de Tunis, entre de chaque côté de la scène, un Beb emblématique, un café mythique, en bas d’un appartement avec balcon, et en fond de scène le mausolée d’un marabout, le spectacle est captivant. Porté par un dialogue ponctué d’humour et d’allusion, pas moins de dix-huit chansons et des tableaux de danse chorégraphiques, il est rehaussé par un casting d’exception et des costumes d’époque bien choisis. Soufiane Ben Farhat a su en effet compter sur une bonne équipe. C’est ainsi qu’il a confié la réalisation à Mourad Gharssali (assisté de l’excellente Faten Cherif), la chorégraphie et les costumes à Siwar Ben Cheikh et la musique à Noureddine Ben Aïcha. Le casting des comédiens compte Taoufik Bahri et Fathi Messelmani en tête d’affiche, alors que pour les chansons, on trouve Sameh Landoulsi, Mahr Hammami, Mongia Sfaxi et Naoures Zamit. Les danses sont exécutées par Ahmed Rezgui et autres Inès Cherni.
En pleine verve, Ben Farhat, se lâche pour nous livrer un spectacle où la fluidité, l’esthétisme, la bonne musique et l’humour épousent le chant et la danse. En toute beauté. 
 
Photo: Leaders
Vidéo: Souhir Turki Khalifa
 
Lire aussi:
 
Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.